webzine... suite

les belles lurettes : Mathilde Braure et Martine Delannoy
rencontrent Sénèque

Sénèque : - je n'estime point pauvre celui qui sait s'accomoder avec bonheur de ce qui lui reste
Mathilde Braure : savoir accommoder les restes est en effet une grande qualité qui permet de se sentir moins pauvre !
Martine Delannoy : joker !


Sénèque : - Garde-toi qu'une vaine gloriole de publicité n'entraîne ton talent à se produire devant un auditoire peu digne
Mathilde Braure : la dignité d'un auditoire s'éprouve souvent aprés-coup...
Martine Delannoy : il n’y a pas d’auditoire peu digne, il n’y a que des gens qui perdent leur dignité parfois !


Sénèque : - ceux qui paraissent ne rien faire font plus que bien d'autres
Mathilde Braure : ceux qui paressent font plus que bien d'autres qui ne font rien ?
Martine Delannoy : il est difficile parfois d’etre tout simplement, et qu’il faut se mefier des apparences


Sénèque : - qui ne sait pas vers quel port il doit tendre n'a pas de vent

Mathilde Braure : l'arbre en tombant fait plus de bruit que la forêt qui pousse !


Sénèque : - la majeure partie de l'existence se passe à mal faire, une grande part à ne rien faire et la totalité à faire tout autre chose que ce qu'il faudrait
Mathilde Braure : et pourtant, l'action engendre l'action !
Martine Delannoy : la vie n’est qu’une grande tentative !!!


Sénèque : - rien n'est à nous, seul le temps nous appartient
Mathilde Braure : les rêves aussi...
Martine Delannoy : c’est une valeur toute relative !


INTERVIEW : LE WEBZINE fevrier 2006




ACCUEIL du site LE WEBZINE GRATUIT

Les livres conseillés..



Vous pouvez commenter :

Ajouter votre contribution au débat


pressegratuite


toutes les photos du site.


sur le forum : De Voltaire à Ternoise On ne sait jamais ce qui sera lu...
LIRE NEWS du webzine et commentaires.

les belles lurettes - Mathilde Braure et Martine Delannoy