Pourquoi il est si difficile de placer des chansons ? interview Sandrine Roy

Votre abonnement gratuit au webzine

Ci dessous la version du webzine envoyée aux abonnés (les envois aux abonnés : sans aucune pub)

Les livres conseillés..

LE JOURNAL du réseau ternoise.net 
Si ce journal vous parvient sans couleurs ou avec des "bizarreries"
Jusqu'au 31 septembre vous en trouverez une copie à http://www.ternoise.net/a/
GAGNEZ Le CD Album Voilà de Stéphane Nefiolov : chansons.org
le livre "CHANSONS D'AVANT L'AN 2000" : textesdechansons.com 
Des livres : auto-edition.com
                                                                                                                                                            A GAGNER
Mensuel gratuit / N°11 / 21 septembre 2001
 
Nouveau LE FORUM : rendez-vous sur textesdechansons.com pour réagir à ce journal et au contenu des sites...
 
1) Éditorial : La chanson
2) Chansonscopie... : Pourquoi il est si difficile de placer des chansons ?
3) L'interview du mois : Sandrine Roy
4) INTERNET, LES ENJEUX, LES DÉFIS, Les gangsters du net
5) Actualité : Liberté et intégrisme, Olympia, Philippe Léotard...
6) Loana: suite... sur France-Inter
   
1) Éditorial : La chanson
 
La chanson festive, la chanson pour divertir, égayer...
 
Mais aussi la chanson pour faire réfléchir, éveiller, politique, sociale, religieuse, militante, pamphlétaire...
 
A l'heure où le fanatisme rappelle à la démocratie qu'elle est une victoire contre toutes les formes de totalitarisme, quel rôle pour la chanson ?
 
Mais qu'est-ce que LA CHANSON, comment fonctionne ce monde si souvent imaginé fermé ?
 
Michel Schwingrouber, auteur, compositeur, interprète, chef de choeur, directeur de festival, nous emmène dans l'analyse, les coulisses, de cet univers. Chansonscopie. Un nouveau rendez-vous (un numéro sur deux)
 
Un journal désormais conçu en trois régions Françaises, Bretagne, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, et toujours à votre écoute. Vos réfléxions, vos attentes, nous permettent d'inventer ce nouveau média... Le forum vous permet désormais de partager avec l'ensemble des visiteurs vos impressions, remarques...

A bientôt
Jean-Luc Petit Ternoise
 
2) Chansonscopie...

Pourquoi il est si difficile de placer des chansons ?

Votre texte sonne bien. Le phrasé  colle parfaitement au rythme. La mélodie se retient  facilement : votre compagne n’arrête pas de la chanter. Vous vous dites "Je la tiens ma chanson, elle est bonne ! C'est sûr ils vont me la prendre!"
Après la fabrication d’une maquette que vous avez peaufinée, revue corrigée et fait entendre à vos amis critiques, vous vous lancez dans l’envoi aux chanteurs ou chanteuses interprètes. Parfois on ne tape pas au bon endroit et cela arrive sur le bureau d’une secrétaire qui en reçoit 100 par jour et qui met votre maquette dans la pile en attente. Parfois c'est chez un éditeur qu'arrive votre cher produit et comme ce dernier n'est pas en recherche ou en lancement de répertoire il détourne sa destination vers la série des oubliettes.

Vous attendez avec impatience le coup de fil, le fax du destinataire et un jour au courrier vous recevez une superbe enveloppe de la maison de disques... vous vous dites fébrilement "Ca y est !" et après décachetage de ce courrier vous avez la superbe formule de politesse  du directeur artistique "Nous vous félicitons pour la qualité de votre chanson mais  elle ne correspond pas à notre orientation artistique actuelle . Néanmoins nous vous engageons à continuer dans votre travail".

Sachez bien que très peu d'artistes interprètes ont accès à la sélection des oeuvres que vous proposez. La plupart du temps c'est le directeur artistique qui choisit pour eux. Comment je le sais ? tout simplement depuis trois ans j’accueille au festival des Fous chantants (Alès) des artistes à qui je parle de ce problème et qui me disent  tous la même chose .
Bien souvent l'artiste (quand il n'est pas auteur compositeur) travaille avec une équipe constituée en vogue (deux ou trois auteurs et deux compositeurs). Le directeur artistique leur programme un contenu d'album pour lequel ils vont travailler tous dans la même direction. Et même si votre chanson est bonne elle fait office de vilain petit canard dans leur travail, même si le directeur artistique sent que ce vilain petit canard peut devenir un super tube "LE Cygne" il l'éloigne de sa sélection par obstination professionnelle.

Jean-Jacques Goldman avec qui j'ai travaillé encore dernièrement en Juillet  pour les choeurs de sa chanson Ensemble m'a raconté ses déboires de placement de chansons. Au début de sa carrière il ne voulait pas être un interprète mais auteur compositeur. il n'est pas arrivé à placer une seule de ses chansons .... il a fallu qu'il soit reconnu en temps qu'interprète pour être ensuite accepté comme auteur compositeur et demandé partout .
Personnellement j'ai écris plus de 300 chansons pour le chant choral. J'ai dix titres qui se sont vendus à plus de 45 000 exemplaires (partitions) et enregistrés sur plus de 100 disques de chorales vendus à  plus de 60 000 exemplaires (mes relevés SACEM  me le confirment) Donc des succès et des tubes uniquement par le bouche à oreille, sans aucune promo télé radio ou media. Aucun Directeur artistique n'a eu le "nez" de se pencher sur ce problème, s'il avait donné une seule de ces chansons à leur interprète avec un appui médiatique et promo habituelle ils auraient "cassé la baraque".

Faut il renoncer pour autant ? Non ! Je pense qu'internet peut jouer dans quelques temps un super rôle de démonstration et de vitrine de chansons d'auteurs compositeurs encore méconnus. Ce sera peut être là l'occasion de créer une banque où iront puiser les éditeurs qui ne font pas tous leur boulot de façon légitime actuellement. Il y a cependant des exceptions et des gens qui cherchent des chansons mais comment les connaître ou les rencontrer ? En tous cas ne vous désespérez pas on vit une époque difficile pour la reconnaissance. Ferrat me disait l'autre jour "Tu sais, si je débutais maintenant je ne suis pas sûr que je sortirais." C'est drôle mais Claude Nougaro m'a dit la même chose il y a quinze jours à Ales.

Je me dis qu'il faut prendre à contre pied l'énorme possibilité de communication qu'est le net. Si le système nous bouche  les accès par son gigantisme, retournons lui une médiatisation qu'il ne pourra pas maîtriser. Regardez comme MP3 les fait trembler. Nous n'en sommes qu'au début de cette formidable révolution de communication et il ne faut pas oublier les chaînes non généralistes qui sont avides de programmes nouveaux d'innovation de création et qui vont trouver des moyens pour percer, qui vont remettre en question le monopole des chaînes généralistes ......

Pour moi il y a de l'espoir et ce ne sera pas dans si longtemps que ça ! j'en veux pour preuve mes amis du Québec qui font 90% de leurs achats sur le net. En France nous sommes en plein moyen âge par rapport à eux .
Je mise sur le net . Et si "La Chanson du Mois" nous lançait une opération du style banque de données de chansons ?
 
Michel Schwingrouber
(rappel : Michel était l'invité de ce journal le 21 avril 2001, numéro sur le site ternoise.net )
 
3) L'interview du mois : Sandrine Roy
 
Poème ou chanson ? Chanson imprégnée de poésie ? Poésie mise en musique ? Régulièrement reviennent ces interrogations et l'on étudie le rapport, le lien, l'opposition entre poésie et chanson...
 
Sandrine Roy, 32 ans, a récemment reçu des récompenses dans les deux domaines (Prix Fénélon du Concours International francophone de Bergerac, 1er Prix de poésie par l'Association des Ecrivains de Haute-Marne, Médaille de bronze de l'Association des Arts et Lettres de France et lachansondumois.com en février 2001) son avis... et découverte de l'auteur.
 
Ternoise.net : - Alors, c'est quoi, cette différence entre un poème et une chanson ?
Sandrine Roy : - Réponse banale : une , deux ou quatre phrases récurrentes, le refrain... Le poème doit être un peu plus travaillé... mais bon !
Dommage que des textes poétiques primés régulièrement ne soient pas mis en musique. Car quand Ferré chante Aragon...
- Tu voudrais être reconnue comme poétesse ou auteur de chansons ?
- Poétesse, ce serait très présomptueux... Même si recevoir une récompense de l'Association des Arts et Lettres de France fait forcément plaisir.
- Tu écris depuis l'enfance ?
- J'ai commencé il y seulement 2-3 ans... Un exutoire pour une douleur... Ecrire un texte plutôt que pleurer... Quelqu'un a lu et m'a dit "arrête pas là"... j'ai dit non... puis j'ai cointinué, j'ai pris du plaisir et maintenant quand vient une idée, j'écris...
- Tes thèmes favoris ?
- L'amour, le déchirement, l'absence, l'amitié.
 
- Etre chanté est un rêve, un besoin. L'essentiel ?
- Je sais que certains payent pour être chantés ou mis en musique, ça jamais... Je voudrais que mes textes soient lus par les plus grands producteurs... après... Je vis d'autre chose (traductrice indépendante Anglais-Français), ce n'est donc pas vital. L'essentiel c'est d'avoir la liberté ; Un verre avec des copains, être entouré, aimé. Des choses qu'on considère comme des p'tits plaisirs et qui sont des grands.
 - Comment tu vois le monde de la chanson ?
- Un monde fermé où quand t'es pas le copain du copain tu prends la porte dans le nez... Un monde qui m'attire, m'a toujours un peu fasciné... Je sais qu'il y a beaucoup plus de déceptions que de joie... on peut rencontrer des gens pourris mais aussi des gens extraordinaires, riches humainement
 
- Internet ?
- Une chance... C'est mon outil de travail... Je travaille avec le monde entier grâce à Internet. Ce sera aussi révolutionnaire que l'invention de l'imprimerie... ça a changé mon mode de vie : travailler chez moi me donne un grand sentiment de liberté.
- Ton but ?
- Continuer à prendre du plaisir en écrivant... Si des gens se retrouvent à travers, tant mieux. Si ça peut être mis en musique et chanté et qu'encore plus de gens s'y retrouvent tant mieux.
- L'avenir ?
- En reprenant Goldman "Le plus beau reste peut-être à venir".
- C'est ton message ?
- Un message ? Balavoine disait "...Dans un monde où le plus beau reste à faire" C'est pas gagné!...
 
Plus d'infos sur Sandrine Roy (dont sa rencontre avec Oscar Wilde
 
4 )INTERNET, LES ENJEUX, LES DÉFIS
Les gangsters du net 
 
Une pensée toute particulière pour nos frères américains.

Tel un monde à part, ce qu'il est, le net abrite aussi ses terroristes. Nul n'est besoin de vous rappeler ce qui peut transiter par l'ensemble du réseau ( cf. les articles précédents ).
L'enjeu change lorsque les données échangées sont de nature illicite, qu'elle traitent de la pédophilie, de la drogue, ou diffusent des idées révolutionnaires, intégristes, terroristes.
Si la majorité d'entre nous surfent librement sur des sites (cleans), et se contentent de télécharger un petit fichier mp3 ou un jeu shareware de temps en temps, il en va tout autrement pour les gangsters et terroristes modernes.

Comme tout outil de communication, internet est un support de propagande idéal pour les gourous en tout genre. De la même manière, il existe de nombreux moyens d'envoyer et recevoir des message indécryptables, de la façon la plus simple qui soit.

Ainsi les réseaux clandestins peuvent-ils impunément dialoguer, communiquer, s'échanger instructions ou informations, à des milliers de kilomètres d'écart, échappant à tout contrôle, fût-il exercé par les plus hautes autorités.
Le système de surveillance développé par la NSA ( National security agency ), et baptisé 'echelon', analyse chaque jour plusieurs centaines de milliers de messages ( peut-être bien plus, qui sait) et communications diverses. Si l'un d'entre eux contient un mot des divers mots clé référencés comme 'à surveiller', il est aussitôt stocké et analysé. Il est difficile de savoir combien, des innombrables communications journalières, peuvent être ainsi traitées, mais tout porte à croire qu'echelon est un système sans cesse grandissant. Pourtant, il est certain que plusieurs milliers (millions ?) de messages particulièrement sensibles continuent à lui échapper.
Le piratage de données ( parfois précieuses ), les virus, la destruction informatique, l'intrusion, sont autant de malveillances  préoccupantes, à l'heure ou toute donnée utile est stockée sur disque dur.
De toute évidence, Internet est le support idéal pour l'échange de données privées, et il y a fort à parier que les responsables de l'attentat du World Trade Center et du Pentagone savent en user, en abuser.
L'avenir du net s'augure bien loin de l'utopie originelle de quelques étudiants de bonne volonté qui rêvaient alors de créer le paradis du libre échange, et de la libre communication.
Passé du mythe à la réalité, dépeinte de façon visionnaire par Georges Orwell ('1984'), l'esprit du Big Brother fait désormais partie de notre quotidien, et semble inéluctable. Les récents évènements nous l'ont prouvé : Un criminel sans surveillance est un criminel en puissance. 
 
Eric Dolou

5 )Actualité

Un sas de sécurité sépare le cockpit des passagers...
L'adjoint du commandant de bord, qui surveille toujours d'un oeil l'écran de contrôle de la vidéo-caméra braquée sur les passagers, n'a qu'à se pencher pour appuyer sur LE bouton, et en quelques secondes, grâce à un gaz surpuissant, l'ensemble des passagers tombent dans un profond sommeil d'une heure...
A la généralisation de ce système des voix se sont élevées contre "l'aviation Big Brother" mais la notion de sécurité maximale a prévalu.
Des compagnies de métros et chemins de fer envisagent de recourir à cette solution.
A Londres, New York, Paris, Athènes, des chauffeurs de bus sont en grève pour la réclamer...
 
Message d'information en deux mille combien ?...
 
Partout, les ennemis de la liberté l'utilisent pour la détruire... Il peut sembler contradictoire que la Liberté passe désormais par la surveillance...
 
Sur Internet aussi : les ennemis de la liberté propagent des virus en utilisant l'anonymat... Internet devra devenir une zone totalement sécurisée pour enfin devenir un outil de communication et connaissance pour tous...   
 
b) Quand le matin Nathalie Baye est du dernier hommage à Philippe Léotard, compagnon d'une partie de sa vie et ami ensuite, à 13 heures elle est sur France-Inter pour la sortie le lendemain d'un film... Quoi qu'il arrive le show doit continuer...
 
c) L'Olympia tombe dans le giron de Vivendi... Logique de concentration verticale (de la création du produit à sa consommation). Inquiétant ? Ma réponse : créez des lieux... des festivals... D'un côté les multinationales de l'autre les initiatives "sur le terrain"...
 
d) Rentrée littéraire : 575 romans. Dont Michel HOUELLEBECQ... une leçon de "lancement d'un produit" à méditer !... (avec le soutien de Philippe Sollers... mais que peut-on faire médiatiquement sans ce soutien !...) Dans "Plateforme" des intégristes parviennent à "gâcher la fête" du tourisme, dans la réalité des intégristes parviennent à interrompre le plan marketing...
 
e) Erik Orsenna, académicien, conseil d'Etat... Son rêve était de chanter... Il sera bientôt sur CD...
 
f) Les concours CHANSONS (destinés aux auteurs ou/et compositeurs ou/et interprètes) sont désormais répertoriés sur lachansondumois.com (en cours Textes à chanter du Cabaret Studio). La chanson du mois où les votes ont repris le 1er septembre...
 
g) Stéphane Nefiolov, artiste Brestois, est le premier à vous offrir des CD, son Album Voilà (dont vous pouvez écouter des extraits sur nefiolov.com) l'adresse : chansons.org où Stéphane est répertorié en artiste à découvrir
 
6) Loana suite
 
La maquette est passée sur France-Inter samedi 8 septembre.
 
Le CD (4 titres) entre en studio le 23 septembre... Infos en continu sur chansons.org
 
L'auteur et le compositeur / interprète ne se sont jamais rencontrés... Une nouvelle manière de travailler se met en place ?...
 
**********************************************************************************************************************
SOUTENIR Le Réseau Ternoise (ainsi permettre son développement) : soutien
Si vous passez par ce lien pour vous inscrire à l'un des nouveaux forfaits Liberty Surf, le réseau ternoise.net touchera une commission (et vous bénéficierez de la meilleure offre du moment Liberty Surf)
 
Contacts : par mail "répondre à ce mail"
Nouveau LE FORUM : rendez-vous sur textesdechansons.com pour réagir à ce journal et au contenu des sites...
 
accueil site DU WEBZINE GRATUIT
ã Jean-Luc Petit Ternoise - Septembre 2001
Contact Postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq   
accueil du WEBZINE GRATUIT

webzine pour écrivains
regard du webzine sous le versant Presse Musique

Mais aussi rencontres gratuites
Copyright : Contact Montcuq - Cahors

Gestion de votre Abonnement au webzine (désabonnement,changement adresse mail)

placer des chansons ? interview Sandrine Roy