Midem piraterie - journaliste - France - François Nourissier - Carla Bruni

Votre abonnement gratuit au webzine

Ci dessous la version du webzine envoyée aux abonnés (les envois aux abonnés : sans aucune pub)

Les livres conseillés..

www.lewebzinegratuit.com du réseau ternoise.net    12 951 abonnés
 
Avec auto-edition.com GAGNEZ :
Braconniers d'Eau Douce et autres nouvelles de Michel Carcenac
Avec music-sorties.com GAGNEZ :
 l'album de Durand D'Avril : EN MARCHANDISES (production 10 LEXIE)
Avec vraigratuit.com
Des invitations GRATUITES (soirées, clubs, évenements, raves, discothèques ...)
Nouvelle rubrique : LES DECOUVERTES PLUS du SITE :
(ADSL pour tout le monde par satellite, livres, CD, téléphone, courses)
 
Mensuel gratuit chanson, littérature, observatoire internet / N°27 / 22 janvier 2003
 
1) Éditorial : 2002... une année ?...
2) L'interview du mois : Madeleine Renaud, son Théâtre c'est LIBRISZONE... GAGNEZ l'impression de votre prochain livre
3) Actualité d'en France :  Midem et piraterie ("problème principal" ou ?) - journaliste en France -  François Nourissier
4) OBSERVATOIRE INTERNET et réseau ternoise.net : anti-spammers...
5) Concours chanson : « Le Printemps des Dominicains »
6) Les mails du mois : CENSURE
7) Chanson d'actualité : Jospin c'est fini ? (ou le retour ?)
 
1) Éditorial :  2002... une année ?...
 
En chanson, les grands vainqueurs 2002 sont :
- (comme chaque année) Jean-Jacques GOLDMAN : 3,5 millions d'euros de droits d'auteur
- Patrick BRUEL : presque 2 millions d'albums vendus
- RENAUD : 1,8 millions d'albums vendus
- Johnny Hallyday : 1,4 millions d'albums vendus
 Prime à l'ancienneté !
 
Plus intéressant à commenter : Jenifer, Carla Bruni, Vincent Delerm.
Leur succès, en vente d'albums, est sans conteste...
Alors un arrière goût amer : faut-il être fabriqué par la télé, reporter dans la chanson une notoriété de mannequin ou naître fils d'un écrivain à succès ?
Ces percées semblent corroborer l'idée : chanson = milieu fermé, copinage, chance, piston...
L'effet est néfaste, je le constate par de nombreux mails : être star est l'ambition.
 
Que la télé essaye de fabriquer des stars, ce n'est pas nouveau. Voici quelques décennies, Mireille Mathieu fut la seule à dépasser l'auréole "star d'un jour". Pourquoi ?
Sûrement qu'elle avait un "petit plus"...
De Star Academy et autres Pop Star, nul doute que dans 20 ans... il restera quelqu'un !
Une place à prendre... le jeu ne vaut pas le temps perdu par des milliers de rêveurs scotchés devant leur écran plutôt que de répéter, créer, avancer...
 
A long terme, si l'apport de la télé est indéniable pour installer un artiste, l'effet déclencheur est quasi nul. L'artiste se fait encore en majorité sur scène. 
 
Mais 2002, c'est aussi Bénabar, des textes réellement ciselés... triomphe à l'Olympia... APRES 10 ANS DE TRAVAIL...
 
En édition, le grand gagnant : LAGARDERE.
 
Le prix spécial du jury, prix du mépris des écrivains, revient à l'élu Alain Bénéteau, président du Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, organisateur du salon du livre "de Toulouse" (voir précédents webzines au sujet de ce notable silencieux) 
 
2002, année des apparences ? 2003, année internet ? internet pas comme but mais moyen... comme soutien de l'autoproduction, de l'auto-édition, des producteurs indépendants.
 
Agréable, créatrice année 2003,
 
Stéphane TERNOISE
 
2) Madeleine Renaud, son Théâtre c'est LIBRISZONE... GAGNEZ l'impression de votre prochain livre
 
Sur auto-edition.com vous avez sûrement déjà remarqué la lapidation de quelques acteurs du monde internet de l'édition.
La critique n'est pas la critique systématique, ainsi depuis quelques mois vous pouvez accéder à un devis gratuit pour l'impression numérique de livres. Un devis LIBRISZONE.
 
Madeleine Renaud, responsable Marketing LIBRISZONE, présente le concours LIBRISZONE 2003 (du 1er février au 5 avril)  
 
Le Webzine Gratuit : Le site LIBRISZONE existe depuis quand ? Son but ?
- Le site existe depuis septembre 2000. Il a été créé pour permettre aux petits libraires spécialisés de pouvoir exister sur le net et aux internautes de profiter de leur savoir faire.
Madeleine Renaud :- Son contenu actuel ?
- Il fédère les librairies spécialisées et offre des service autour du livre et de la lecture, son ambition est de projeter sur internet  outre la recherche et la commande en ligne d'ouvrages et de documents, des prestations de services et de conseils littéraires et techniques. C'est pour cette raison que la société s'appuie de manière privilégiée sur le partenariat avec les librairies spécialisées tout en cherchant de façon complémentaire la collaboration des éditeurs ou encore celle des auteurs.
Le site propose les services du groupe Jouve dans le traitement de l'information sous toutes ses formes ( l'impression, la numérisation, structuration de documents, création de sites internet, édition de cd-rom).
- Sa fréquentation moyenne ?
- 1000 à 1500 internautes par jour.
- Combien de livres fabriqués par an ? Tirage moyen ?
- Libriszone réalise environ 250 livres (tirage moyen 300 ex) mais aussi beaucoup de newsletters, brochures et actes de colloque.
 
- L'imprimerie JOUVE existe depuis quand ?
- Le groupe Jouve va fêter son centenaire en juin !
 
- Avant LIBRISZONE votre parcours ?
- D'abord Hachette Antilles où je m'occupais de la diffusion du livre et de la presse (NMPP) en Martinique, puis après avoir traîné en Amérique du Sud le retour en France, dans une activité de consultant pour tout ce qui est veille technologique,  savoir interpréter les innovations  et leur trouver des applications dans d'autres secteurs (ex: les matériaux utilisés pour les fusées ont servi pour les poêles (teflon) ) avec à l'appui, un projet éditorial d'ouvrages sur l'innovation dans les secteurs les plus porteurs.
- Votre relation au livre ? Vous écrivez ?
- J'aime le livre sous toutes ses formes, le toucher, l'odeur,  c'est pourquoi je ne crois pas vraiment au livre numérique(ebook). Je relis régulièrement les auteurs du XIXè ; mon préféré Zola. Je n'écris pas, peut-être un jour... ce serait quelque chose de très léger, avec beaucoup de tendresse et d'humour.
- S'appeler Madeleine Renaud, ça ouvre des portes ? 
- Du théâtre, peut-être..... mais c'est toujours très positif, mon homonyme a laissé une bonne image!
 
- Pourquoi créer un concours ?
- Tous les jours nous recevons dans nos bureaux à Paris (au Chatelet) des auteurs frustrés qui n'ont jamais eu de réponse des éditeurs ou alors des auteurs qui croient vraiment en ce qu'ils ont écrit et ne veulent pas forcément attendre le verdict de l'éditeur. Passer à l'édition personnelle, c'est à dire l'auto-édition  est devenu très habituel pour les auteurs, ils doivent cependant gérer la relecture, la mise en page, l'impression et la vente des ouvrages.
Nous les aidons grâce à un site comme imprimermonlivre.com ou en les renvoyant sur auto-edition.com qui conseille sur les démarches à suivre.
De nombreuses demandes de devis nous arrivent aussi par internet, et devant cette foultitude de manuscrits, j'ai proposé un concours sur une thématique "roman  -  essai" pour donner une chance à l'un de ces auteurs d'avoir son livre imprimé gratuitement. En fonction du succès rencontré, nous organiserons un nouveau concours sur le roman policier en septembre prochain
- Le thème ?
- Un concours "littéraire", plutôt orienté  roman ou essai.
- Les modalités ?
- Il suffit d'envoyer le premier chapitre du manuscrit par courrier ou par internet, qui sera lu attentivement par le comité de lecture.
- Avec un premier prix alléchant !
- L'impression gratuite  du manuscrit gagnant en 100 exemplaires. Et sa promotion sur les sites du groupe et partenaires. 
- Le Jury ?
- Des membres LIBRISZONE, des partenaires... et vous avez accepté de le présider... donc de ne pas concourir !
- Le résultat sera proclamé quand ?
- A partir du 28 avril sur tous les sites partenaires.
- Et si entre temps le gagnant a imprimé son livre ?
- Il aura un avoir du même montant qui pourra porter sur une réimpression ou sur un autre titre
 
Le règlement complet sera en ligne à partir du 1er février
sur libriszone.com auto-edition.com ternoise.net
 
De 5 à 10 pages donc, pour nous donnez l'envie de vous faire confiance pour la suite, de vous récompenser, l'imprimer gratuitement.
Après, comme vous serez l'éditeur, vous aurez la responsabilité du contenu.
 



 
Je découvre dans la préface de l'oeuvre majeure d'Eugène Minkowski (Le temps vécu) :
"En 1933, je ne trouvais point d'éditeur. J'ai dû éditer mon livre à mes frais grâce à l'aide de mon père, et l'ouvrage fut tiré à mille exemplaires".
Il sera réédité en 1968 (soit 4 ans avant la mort de l'auteur) par les éditions Delachaux & Niestlé puis en 1995 aux Presses Universitaires de France.
Il s'ajoute donc à la longue liste des auteurs partis au contact du public sans estampille d'un éditeur institutionnel
 
Les éditeurs n'ont aucune légitimité littéraire. Leur statut de "justificatif d'une valeur"" ne résiste pas longtemps à l'analyse (il ont quand même raté Proust, Rimbaud et glorifiés bien des écrivaillons...)
VIVE L'AUTO-EDITION !
 
3 )Actualité d'en France
 
a) Le Midem, du 18 au 23 janvier 2003, à Cannes.
Avec "le midem net".
Et l'agitation du "problème principal" : LE PIRATAGE, les "téléchargement illégaux", "pas de rémunération des artistes".
"La musique est malade de la copie privée" titrait LE MONDE
 
Pas de rémunération des artistes ? EN FRANCE, 140 Millions d'euros de redevances pour la copie privée ont été prélevées en 2002 sur les supports vierges.
La ventilation de cette somme, par membres sacem, producteurs, interprètes, serait intéressante à connaître
LA COPIE PRIVEE EST UN DROIT. Et en France l'arsenal juridique existe pour réprimer le trafic de CD pressés illégalement (c'est le fléau... de l'Afrique).
 
Autre chiffre clé : environ 10% de prix de vente d'un cd revient à l'interprète - 10 % aux créateurs - 10 % au producteur.
Sur 20 euros, donc 14 euros aux intermédiaires...
 
Le problème principal de l'industrie du disque est peut-être "la copie privée" mais ce n'est pas celui des créateurs. Environ 5% des artistes occupent 95% du temps d'antenne. Seulement quelques centaines de références sont dans les rayons des grandes surfaces, lieux de ventes principales des CD, l'accès aux subventions est souvent réservé aux sociétés (donc pas d'autoproduction...), les aides SACEM - ADAMI font parfois l'objets d'articles dans la presse d'investigation (est-ce normal que des artistes millionnaires bénéficient d'aides à la création, par leur rôle influent dans les sociétés professionnelles ?)  
La copie privée est l'arbre qui cache la forêt.
Internet fait vaciller "un vieux monde" attaché à ses privilèges et pratiques.
Au quotidien, des artistes, des producteurs indépendants sont bloqués par les us et coutumes de ce milieu... Alors, si on en profitait pour revoir l'ensemble des dysfonctionnements...
Alors, logique industrielle ou de droits dérivés ?
 
b) Etre journaliste en France
"les journalistes... on achète leur silence... il faut vivre, nourrir leur famille... quand vous vous retrouvez devant des personnages qui roulent sur l'or... l'or de la République... le grand reproche qu'on peut faire à notre profession est de ne pas dire ce qu'elle sait..."
Daniel CARTON, ancien journaliste au Monde et au Nouvel Observateur, sur France-Inter au sujet de la sortie du livre "Bien entendu c'est Off" (ce que les journalistes ne racontent jamais), sur la connivence entre journalistes et politiques.
Où l'on apprend "le Mazarin de Giscard", qui n'est pas une affaire privée quand il explique le soutien de l'ancien Président à la liste sarkozy pour les Européennes 1999 au lieu de celle de son parti Bayrou... en contrepartie de la présence en place éligible de la mère du Mazarin. En 1999 l'info est restée à l'état de rumeur dans le milieu journalistique...
La question : combien d'invitations les politiques fournissent aux journalistes ?
 
Dans la littérature, ça se passe comment ?
Pourquoi, comment, certains obtiennent des articles dans des grands magazines, sans "travail de fond" (lecture) de l'oeuvre mais un genre frisant le "publi reportage" ?
 
c) "je continue de penser que j'aurais pu faire beaucoup mieux"
François Nourissier, 75 ans, chez Jacques Chancel.
François Nourissier, atteint de la maladie de Parkinson, ne peut plus écrire qu'avec l'index de la main droite, sur une veille machine à écrire. Son regard est sans concession sur la littérature actuelle.
Il raconte une remarque d'une femme d'ambassadeur des Etats-Unis à son arrivée en France :
"- Pouvez-vous m'expliquer comment ce pays qui avait de grands peintres, de grands écrivains, de grands philosophes, n'a absolument plus personne ?
J'ai trouvé ça d'une muflerie immense... mais en même temps je me disais : et si elle a raison, si elle a raison d'être brutale, de secouer un peu la mondanité, de nous réveiller"
 
En glorifiant des pantins, l'édition a sacrifié une génération. Après tout, Proust avait du forcer le barrage Gide chez Gallimard, les éditeurs n'ont pas changé... ils ont simplement réussi leur OPA sur la littérature !...
Et Christine Angot est une référence !
 
d) Le porte parole du Parti Socialiste quitte son poste... il est remplacé par SIX... SIX pour quelle parole ?
Et le cri "Jospin" se fait entendre... Jospin c'est fini ? ou non ?
 
e) Le clonage. Emoi.
L'être humain va influer sur son évolution.
Je vous conseille de (re) lire Michel Houellebecq : les particules élémentaires.
L'être humain va un jour créer une autre espèce ? Constante : ce qui est possible un jour se fait.
Seules des infrastructures mondiales peuvent encadrer la recherche. Les "anti-mondialisation" sont les alliés objectifs des "savants fous"...
Fallait-il refuser de séquencer le génome humain ?
Une nouvelle désacralisation de l'être humain... Après Darwin, le coup est rude !
Mais malgré les phantasmes, cela ne change rien à notre condition de mortels : qu'un clone, que trente clones nous survivent, ne change rien à notre vie, notre mort.
 
f) Dans les dérogations fiscales pour le développement de la Corse : le prix de vente du tabac, au 2/3 de la métropole...
Une incitation au trafic ?
Logiquement, la Corse devait être indignée et réclamer au nom de la santé publique, une hausse... mais les buralistes sont sûrement content... donc tout le monde est content ?
Grande hypocrisie...
4) OBSERVATOIRE et réseau ternoise.net

Le numéro 26, votre note : 14,3
Votre note, sur 20, pour ce numéro :
 
L'ADSL pour tout le monde, grâce au satellite : http://www.textesdechansons.com/adsl.html
 
Réaction contre les spammers...: l'ensemble des annonces gratuites sur le réseau sont revues. Votre adresse e-mail n'apparaitra plus (donc ne pourra plus être récupérée pour vous envoyer des virus ou autres).
Sur textesdechansons.com les contacts s'effectuent par l'intermédiaire d'une page spéciale où les internautes peuvent vous écrire sans qu'apparaisse votre e-mail.
En mars les annonces jetedonne.com seront transférées sur une gestion similaire.

: les promotions : TELEPHONE, COURSES SUR INTERNET...
 
 5) Concours chanson : « Le Printemps des Dominicains »
5ème Concours de chanson française aux Dominicains de Haute-Alsace.
Organisé le 23 mars au Caveau des Dominicains à Guebwiller (68, Alsace), en partenariat avec France Bleu Alsace.
 
Le concours s’adresse à deux catégories de candidats : les interprètes et les auteurs-compositeurs-interprètes et est ouvert uniquement aux non-professionnels âgés d’au moins 18 ans.
Voir : lachansondumois.com rubrique autres concours pour plus d'infos 
 
6) les mails du mois
Au sujet de la censure.
 
Je m'élève contre la censure du collège de scrutateurs au DEBAT PUBLIC de CAHORS présidé par Simone Donnefort-Gendreau, conseillère Régionale de la Région Poitou-Charentes et en même temps, des internautes relèvent que "Le site se réserve le droit de refuser de présenter un livre (apologie  de certaines doctrines...)" sur auto-edition.com INCOHERENCE ?
Au DEBAT PUBLIC un cadre était fixé : il y a censure quand un "cahier d'acteur" s'insère dans ce cadre mais se trouve écarté pour des raisons non communiquées, des raisons suspectes.
 
Sur auto-edition.com, un cadre aussi est fixé.
Ainsi le parlement a récemment amplifié la loi contre l'incitation à la haine raciste. Il est évident qu'un livre visiblement dans cette mouvance serait refusé sur auto-edition.com
De même, par cohérence, le site refuse les livres "édités" chez des "éditeurs" déconseillés (ceux qui font payer les auteurs)
La liberté n'est pas la liberté de tout dire, de tout faire.
Dire NON n'est pas forcément censurer.
Dire NON peut être une attitude responsable, Républicaine. 
Dire NON, c'est aussi garantir l'indépendance.
 
7) Chanson d'actualité...
Jospin, c'est fini - Oeuvre originale : Capri, c'est fini  (Hervé Villard)
 
Nous n'verrons plus jamais
Cette image de la France
Nous n'verrons plus jamais
Son p'tit sourire crispé
Nous n'oubliions jamais
Ce soir d'affreuse offense
Nous n'oublierons jamais
Ces cinq belles années
Jospin, c'est fini
Et dire qu'c'était l'président
Qu'on voulait pour cinq ans 
Jospin, c'est fini
Je ne vois pas
D'époustouflant come-back gagnant... 
Jospin, c'est fini
Et dire qu'c'était l'président
Qu'on voulait pour cinq ans
Jospin, c'est fini
Je ne vois pas
D'époustouflant
come-back gagnant... 
 
 
Vous avez apprécié ce numéro du WEBZINE GRATUIT ?… merci de vous inscrire GRATUITEMENT à  l'un des sites amis :
voir rubrique sites amis
(jeux, loteries, ventes aux enchères… le meilleur moyen de faire de bonnes affaires…)
**********************************************************************************************************************
AUTOPROMO : Stéphane TERNOISE : Amour - Etat du sentiment et perspectives (Jean-Luc PETIT éditeur)
Sortie le 16 janvier 2003 - Par correspondance - 15 euros TTC franco de port à
Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq (FRANCE) - facture sur demande - dédicace aussi !
Offre spéciale : Les 7 premiers livres publiés 60 euros au lieu de 92 euros.
 
ã Jean-Luc Petit Ternoise - Janvier 2003
Contact / Gestion Abonnement (désabonnement,changement adresse mail)
Contact Postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq 
accueil du WEBZINE GRATUIT

webzine pour écrivains
regard du webzine sous le versant Presse Musique

Mais aussi rencontres gratuites
Copyright : Contact Montcuq - Cahors

Gestion de votre Abonnement au webzine (désabonnement,changement adresse mail)

Midem piraterie journaliste France François Nourissier Carla Bruni