Léo Ferré - Colette Brogniart - Jacques Chirac - Luc Ferry

Votre abonnement gratuit au webzine

Ci dessous : la version du webzine envoyée aux abonnés (les envois aux abonnés : aucune pub)

Les livres conseillés..

www.lewebzinegratuit.com
    du réseau
14 811 abonnés

*** Communiqué : textesdechansons.com  accaparait 75% des ressources machine de la société ayant eu la gentillesse de me proposer un hébergement gratuit.

Un mail – URGENT ! – a prié le webmaster de trouver une autre solution, laisser aux hébergements facturés toute la bande passante...

Les textes de chansons sont désormais en hébergement payant.

Avantage : je me réapproprie totalement la « base de données ». Ainsi vous pouvez désormais joindre directement les auteurs (merci à eux de VERIFIER LE BON FONCTIONNEMENT de leur contact...)

Inconvénient : forcément !... le prix... puisque TOUT RESTE GRATUIT...

Solution : amis.html si vous vous inscrivez, par exemple pour obtenir 15 jours de téléphone gratuit ou demander un devis gratuit assurance mutuelle (voir rubrique actualité !...) ou à la carte bancaire qui restitue 1% des achats, le site touchera une commission (16 sites en amis) ***

 

Mensuel gratuit chanson, littérature, observatoire internet, actualité / N°30 / 26 avril 2003

 

1) Éditorial : Une étape essentielle : www.salondulivre.net

2) Interview du mois : Colette Brogniart : écrivain, sous l’ombre errante de Léo Ferré
3) Actualité en France :  Jacques Chirac - Luc FerryJean-Marie Le Pen - livres...
4) OBSERVATOIRE INTERNET et réseau ternoise : OFFRES et travaux de mai
5) Les mails du mois :  
6) Chanson actualité : Les couleurs
 

                                    9 LIVRES, CD à gagner sur www.auto-edition.com   www.autoproduction.info  www.acommeamour.com

 

1) Éditorial :  Une étape essentielle : salondulivre.net
 

salondulivre.net est opérationnel.

LE SITE DU SALON DU LIVRE SUR INTERNET. En continu. Et 100% GRATUIT.

 

Avec 4 auteurs pour tester les fonctionnalités : Colette Brogniart (invitée du mois) - Michel Carcenac (que vous connaissez bien désormais) - Aline de Petigny (à découvrir...) et Stéphane Ternoise (naturellement !)

VOUS POUVEZ POSER VOS QUESTIONS DIRECTEMENT aux AUTEURS...

 

Un site qui permettra des partenariats avec les salons du livres, avec interviews sur place... Un site pour que les écrivains redeviennent le maillon essentiel de « la chaîne du livre »... du virtuel et réel, ne pas laisser internet entre les mains des marchands...  

 
Les premiers CD sont arrivés pour le PRIX ALBUM AUTO PRODUIT 2003 www.auto-production.com

Bonne lecture,
 
Stéphane TERNOISE
 
2) Interview du mois : Colette Brogniart : écrivain, sous l’ombre errante de Léo Ferré

 

Au salon du livre de Moissac (vous connaissez au moins son chasselas... ), elle est intervenue lors du débat sur les relations auteurs-éditeurs, retransmis par Radio d’Oc.

Ce ne fut pas notre première rencontre ! depuis des années, nous parcourons quelques mêmes étapes ...

 

- Léo Ferré... la rencontre...

- J’avais réalisé une thèse « mouvement, espace temps dans l’oeuvre de Léo Ferré »... et comme une fan que j’étais je lui avais apporté à l’Olympia... « merci, merci, je vous écrirai... »... et comme il n’écrivait pas je suis passé le revoir à l’Opéra Comique... et de 1974 à 1984 je me suis occupé des éclairages de ses spectacles...

- Un emploi à plein temps ?

- J’étais « maître auxiliaire »...

- Artistiquement, tu retiens (résumé !)

- le cadeau des mots : beauté et violence. Révolte, remise en cause : insolence...

J’avais 20 ans, c’était un adulte frère, l’isolement cessait.

- Même résumé, humainement... 

- Un homme gentil, très méridional, aimant la vie simple et rire...

 

- Une analyse de textes... on retrouve des traces dans tes livres ?

- dans les poèmes « ATTENTES », « DEAMBULATIONS », le recueils  « POEMES AU NOIR », un certain lyrisme des mots qui s’enchaînent, de même dans le roman « LA FAILLE », dans la mesure où chaque chapitre se clôt sur des phrases poétiques...

 

- Pourquoi es-tu devenue écrivain ?

- A 20 ans j’écrivais des poèmes, des nouvelles...  mais la rencontre de l’œuvre et de Léo Ferré me réduisait au silence. C’était le maître... peu à peu je me suis délivrée, j’ai pris du recul...

- 10 livres publiés, présentation...

- 3 recueils de poèmes, 2 recueils de nouvelles, des romans : la faille (chercher à comprendre comment vivre, à apprivoiser la peur, l’amour...), au lieu-dit, l’autre côté ; des livres d’artistes comme COMPOSITIONS (épuisé), des textes sur des tableaux de Roseline CHARTRAIN au tirage limité. En édition associative : ARBOUGE.

- mode de distribution ?

 - salons, signatures, lieux d’artistes.

- les salons du livre... tu étais à celui de Paris...

- Et je déplore l’attitude du Centre Régional des Lettres de Toulouse. Il fallait payer pour être présent. Toujours la sélection par l’argent...

 

- Ton quotidien ?

- un travail salarié fatiguant et prenant. Le reste du temps : écriture et promotion des livres.

- Attente internet ?

- trouver un moyen de faire reconnaître les ouvrages... et les vendre !

- ton utilisation internet ?

- boîte aux lettres... avec des échanges très XVIIIe siècle... avec des lecteurs étrangers... Je reconnais manquer de temps et de dextérité mais je m’en sers de plus en plus pour les recherches... 

- ton avenir ?

- vivre pleinement !... je n’ai jamais bien su... j’ai essayé d’apprendre par les livres...

 

- ton regard sur l’univers littéraire ?

- très perplexe... l’univers littéraire n’a que faire de la littérature, synonyme d’invendable et chiant !...

LES OMBRES ERRANTES de Pascal Quignard, n’aurait jamais été édité si l’auteur n’avait pas été connu... et il a le prix Goncourt... en ne correspondant pas à la définition du prix... je cherche une écriture dans les livres mais quand je trouve une écriture pour l’écriture, ça me paraît dérisoire et plaqué... comme une histoire pour une histoire me semble gratuite...  

 

- une nuit à l’ancien Carmel... et aucune ombre errante ?

- pas une visite !

 

Est-ce que Colette Brogniart  écrira un livre sur Léo Ferré, elle pense quoi des livres ainsi publiés, elle écrit quand ?

Ce sont les première « questions / réponses » sur http://www.salondulivre.net

N’hésitez pas à continuer l’interview...

 

---l'invitée, Colette Brogniart, sa rencontre avec Oscar Wilde

LES OMBRES ERRANTES de Pascal Quignard... je ne trouve pas le prix Goncourt « hors sujet »... seulement un amusement du jury... face à la déferlante du déballage, pourquoi ne pas discerner une œuvre s’inscrivant dans l’art du roman et dans la perspective Kundera : le roman en variation au-tour  d’un thème ( j’avais emprunté  cette voie avec Liberté, j’ignorais tant de Toi... mais sans délaisser les personnages... ) ; utiliser les réminiscences littéraires comme principe de narration ne sortait donc pas le livre de l’art du roman, le thème des OMBRES étant fondamental... la seule critique : le livre m’est apparu préfabriqué...

 

Au sujet du Centre Régional des Lettres de Toulouse...

lors du débat, il fut rappelé le niveau calamiteux du budget accordé par la région Midi-Pyrénées en comparaison de l’effort culturel ailleurs (merci monsieur Martin Malvy... ah oui, ex-ministre du budget...) ... j’ai naturellement précisé que pas un euro ne revenait aux écrivains indépendants...  mais que monsieur Alain Bénéteau, président du CRL donc, souhaite me rencontrer...  « pour débattre de cette question »...   « ne pouvons probablement pas rester sur une situation non évolutive »

 

 

3 )Actualité en France
 

a) A quelques jours d’intervalle :

France : des portraits de Saddam Hussein brandis par les « anti-guerre »

Irak : des portraits de Saddam Hussein déchirés, les marines Américains acclamés.

En 1991, seul Jean-Marie Le Pen s’activait ouvertement pour Saddam Hussein...

 

b) Un concert médiatique où les images chocs déferlent. Il est si facile d’émouvoir au montage.

Un mort, un blessé  médiatisé, symbole, suscite plus de réactions que mille morts dans le silence totalitaire.

 

c)Jacques Chirac ou comment assumer au plan international l’option de la popularité nationale.

 

Etre populaire. Plaire. Etre le président le plus populaire de la Veme République.

Etre acclamé de l’extrême droite à l’extrême gauche... à part « quelques intellectuels »... Mais bon, les téléspectateurs préfèrent les vociférations populaires aux analyses d’un philosophe (Pascal Bruckner, André Glucksman, Alain Finkelkraut...)

 

Imaginons : Jacques Chirac soutient à l’ONU l’intervention Américaine (nous ne sommes même pas dans la participation). La gauche française pavoise, elle a trouvé un créneau pour exister, elle est dans la rue « Chirac démission »... La gauche incapable de comprendre son échec 2002, aurait trouvé un moyen d’exister sans penser.

 

Il suffit d’observer l’attitude de la gauche envers Bernard Kouchner : un exemple local. Gérard Amigues, vice-président du Conseil Général du Lot... qui invite le département à s’engager dans l’action humanitaire en Irak... et propose d’attribuer l’aide à Médecins Sans Frontières... « par ce geste, effacer le déshonneur de son président fondateur Bernard Kouchner, qui de façon incompréhensible a soutenu la guerre contre l’Irak ».

Que le raisonnement soit incompréhensible à un adjoint à... la culture – Ternoise se fait des amis en plaçant en exergue cette citation !... -  il a raison de l’avouer (tort sûrement de le proclamer) mais de là à parler de déshonneur (c’est dans la même logique, le devoir d’ingérence humanitaire, que Bernard Kouchner créa MSF et soutint l’intervention en Irak...). 

 

Jacques Chirac, en désormais vieux baroudeur de la politique, a voulu éviter ce piège du lynchage politique qui redonne à l’adversaire du terrain...

Et aujourd’hui Jacques Chirac essaye d’arrondir les angles avec Washington...

 

Bon calcul ?  certes Jacques Chirac baisse désormais dans les « opinions favorables » mais il aborde « le sujet des retraites » en position de force médiatique... et peut sûrement sourire du retour d’Arnaud Montebourg et sa saillie « quasi délinquant »

 

Et oui, ne croyez pas que c’est Jacques Chirac se soit opposé par conviction à l’intervention Américaine, ni, autre extrémité, par amitié pour Saddam Hussein...

 

Mais le « réalisme politique » en continuité avec

« Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à conte-courant de l’histoire »

(Jacques Chirac à l’assemblée Nationale le 15 juin 1977)

 

Entre Jacques Chirac et Tony Blair (qui a su être impopulaire), inévitablement les tensions vont continuer...

 

d) Liberté... en Irak

 

Y’a-t-il eu plus de morts durant les bombardements que de corps dans « les cimetières des opposants » ?

S’indigner des victimes civiles sans poser cette question est pur raisonnement intellectuel éloigné des réalités.

 

La congrégation des « anti » trouve encore moyen à se réjouir... il y a des troubles, voyez c’était mieux avant !... des pillages...

Des pillages, forcément... et de lieux symboliques, des résidences de dignitaires du régime... l’ambassade d’Allemagne... le centre culturel français...

 

Une ambiance de « chute du mur de Berlin »... avec la France du mauvais côté...

Il sera facile de vociférer : la France est écartée des marchés Irakiens par les Etats-Unis...

Mais comment le peuple Irakien pourrait aujourd’hui souhaiter travailler avec la France. La France restera l’allié de Saddam Hussein (car qui peut croire que Saddam Hussein aurait quitté le pouvoir sans intervention militaire ?) 

Quelle crédibilité a aujourd’hui la France, alliée de Vladimir Poutine (et son célèbre « les buter dans les chiottes » envers les Tchétchènes) et de la Chine ?

 

Qu’aurions nous pensé si en 1944, les autorités d’un pays neutre avaient salué la chute d’Hitler... tout en continuant de penser qu’il aurait mieux valut négocier qu’un débarquement américain ? Et avaient rappelé qu’au moins avec le régime nazi il n’y avait pas de TROUBLES...

 

Quand l’ex-union soviétique « libérait » un pays, une chape de plomb anéantissait toute velléité...

Il faudra du temps pour un gouvernement démocratique. On ne sort pas par magie du totalitarisme...

 

e) Refusez le néologisme « guerre de civilisations », brandi par les plus ou moins conscients nostalgiques de l’apartheid (Jean-Marie Le Pen trouvait ce mode de développement intéressant)

Nous sommes en guerre des civilisations contre les barbaries.

 

f) Avril 2002 : 30% des votants mirent un bulletin d’un parti ouvertement ou soupçonné TOTALITAIRE.

Avril 2003 :  30% des sondés souhaitent une victoire de Saddam Hussein

 

g) En 2002 , avant le 21 avril, 70 sondages avait testé l’opinion sur les présidentielles, et pas un n’avait prévu Le Pen... où l’on apprend qu’en « intentions de votes effectivement déclarées », Le Pen ne dépasse jamais 8%, et que les instituts de sondage déterminent un ratio de correction entre le déclaré et la prévision.

Ainsi la moitié des électeurs Le Pen n’ont désormais plus aucune réticence à le déclarer...

Sondage Sofres 2003 :  si les élections avaient lieu aujourd’hui : Le Pen 21%.

68 % des français considèrent que le Front National est un danger pour la démocratie.

(donc 32 % trouvent le parti « possible » ; rappel : Hitler n’a jamais dépassé les 30% dans une élection non truquée ) 

 

h) Si le monde avait écouté le Président de la France, le fils cadet de Saddam Hussein pouvait espérer une vie de dictateur tranquille.

Jean-Marie Le Pen n’a pas eu de fils.

Au congrès de Nice, le 21 avril, un an plus tard donc, Marine Le Pen est propulsée vice-présidente... malgré sa rétrogradation de la 10eme à la 34eme place du conseil du parti, initiative du « numéro 2 », Bruno GOLLNISCH... qui n’a sûrement pas tout compris à l’histoire des numéros 2 de ce parti !... va-t-il rejoindre Bruno Mégret ?...     

 

i) François Hollande dresse le « réquisitoire des dix échecs du gouvernement Raffarin »... et on croit entendre un sous « Raffarin » !...

Plus intéressant : Georges Frêche, Montpellier, publie un livre de mémoires : contre l’irrésistible montée d’Arlette, le P.S. avait en 2002 une stratégie... ainsi il chargea Georges Frêche d’aider le facteur trotskiste a obtenir les 500 signatures... qui a eu cette merveilleuse idée ?...

 

j) Du côté des éditeurs :

Luc Ferry réussit son plus gros tirage... 800 000 exemplaires, offerts au « corps professoral »... finalement, pas grand chose ne sépare le « philosophe » de son « adjoint », Xavier Darcos, alors sénateur-maire de Périgueux qui proclamait le 8 mai 2002

'Lorsqu'on est à Paris et qu'on est au gouvernement on a bien des moyens de faire retomber des choses vers sa propre région (...) j'apporterai beaucoup à la Dordogne et même aux grands électeurs à la place où je serai, je ne les oublierai pas'

Luc Ferry lui ne s’oublie pas... le livre est aussi vendu en librairie, 9 euros... et son prix aux « vides greniers », ce sera combien ?

 

Le Seuil, maison auto-proclamée littéraire, publie un livre signé d’un ancien « lofteur » (émission télé sur chaîne française M6). Flammarion aussi, celui du type célèbre pour sa séance piscine avec LOANA (le point signale, donc ça doit être important !, qu’il est ensuite passé à « Jenifer, la vache à lait bronzée d’Universal »

 

Jean-Pierre Raffarin va aussi publier un livre, pour ses « un an de Matignon »... sera-t-il alors toujours en exercice ou placé en quarantaine par Nicolas sarkozy pour ne pas avoir suivi les recommandation de l’OMS qui déconseillait tout voyage à Pékin ?

 

k) La France et le « publi-reportage » télévisuel... Pour les 60 ans de JOHNNY, 10 minutes durant 6O jours, juste avant le journal du soir sur France 2 ... réalisation Isabelle CAMUS... la fille du « tourneur »  de Johnny

 

l) Alain Carignon, le retour. Après la case « prison » (29 mois pour corruption et abus de biens sociaux ) : président de l’UMP de l’Isère.

On aimerait que la réinsertion se fasse plus souvent par la politique.

 

m) insertion au Journal Officiel : 600 médicaments passent, le plus discrètement possible en moindre remboursement par la sécurité sociale...

 

4) OBSERVATOIRE et réseau ternoise.net

 

www.autoproduction.info A GAGNER le cd REVES ET VOYAGES de Joel et Sylvie
auto-edition.com A GAGNER le livre COMMENT EPATER SES INVITES de Mauricette LECOMTE 
acommeamour.com A GAGNER essai Amour - Etat du sentiment et perspectives de STEPHANE TERNOISE

 

Le numéro 29, votre note : 15,1
Votre note, sur 20, pour ce numéro

 

textesdechansons.com : l ensemble des données ont été reprise... la mise à jour du site, qui dépassera ainsi 100 auteurs, sera effectuée dans quelques jours...

 

vraigratuit.com

reprend l offre TELEPHONEZ 14 JOURS GRATUITEMENT... Plus des GAGNEZ 12 billets d avions,  24 séjours en hôtel... TELEPHONE PORTABLE

Nouveaux sites annonces avec large diffusion... ET TOUT LE RESTE !!!
 

http://www.salondulivre.net posez vos questions aux écrivains

 

5) le mail du mois :

 

6) Chanson d actualité...

 
Les couleurs... en réponse aux partisans des guerres des couleurs
 
Du blanc du jaune du noir
Quelques dermes intermédiaires
Ni blancs ni jaunes ni noirs
Un peu plus foncé un peu plus clair
 
La couleur de ma peau
La couleur de ta peau
Avant que toutes les couleurs ne se mélangent
Y aura toujours des gens qu elle dérange
 
Pas de quoi en être fier
Ce ne sont que quelques gênes
Notre apparence sur terre
Pas la peine d en faire des gênes de haine
 
La couleur de ma peau
La couleur de ta peau
Avant que toutes les couleurs ne se mélangent
Y aura toujours des gens qu elle dérange
 
Dis-moi ce que tu aimes
Parle-moi plutôt de tes joies
Et de tes vrais problèmes
Voilà c qui compte vraiment pour moi
 
La couleur de ma peau
La couleur de ta peau
Avant que toutes les couleurs ne se mélangent
Y aura toujours des gens qu elle dérange
 
Vous avez apprécié ce numéro du WEBZINE GRATUIT ?... merci de vous inscrire GRATUITEMENT à  l un des sites amis :
amis.html
**********************************************************************************************************************
UNE BANNIERE format classique existe désormais pour  
il suffit d ajouter (avec le bloc note par exemple) sur une de vos pages web (le mois dernier quelques problèmes dans l envoi du code) : 
<TABLE>
<TR><TD bgcolor="#FFFFFF"><center><A href="
lesannoncesgratuites.net" target="_top">
<IMG src="http://www.lesannoncesgratuites.net/pub2.gif"> <BR><FONT face=Verdana,Arial,Helvetica size=1  COLOR="#F4A460" >les annonces gratuites tous
domaines automobiles immobilier artistiques don... site références 100% GRATUIT</A></center></TD></TR></TABLE>
copyright : Jean-Luc Petit Ternoise - Avril 2003 - NE PAS REPONDRE A CET ENVOI (adresse non utilisée en lecture)
Contact / Gestion Abonnement (désabonnement,changement adresse mail)
Contact Postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq 

Léo Ferré Colette Brogniart Jacques Chirac Luc Ferry