radio libre sur internet prix Goncourt CALCRE Philippe Belgrand



Votre abonnement gratuit au webzine

Ci dessous : la version du webzine envoyée aux abonnés (les envois aux abonnés : aucune pub)

Les livres conseillés..

www.lewebzinegratuit.com
    du réseau
18 076 abonnés
Mensuel gratuit chanson, littérature, observatoire internet, actualité / N°37 / 27 OCTOBRE 2003
Jean Hélène, journaliste de Radio France Internationale (RFI), assassiné, le mardi 21 octobre 2003, par un sergent de la police ivoirienne. Ce numéro lui est dédié.
1) Éditorial : Eloge du doute
2) Livres cd A GAGNER : SEPT créateurs à découvrir
3) Interview du mois : Philippe Belgrand, La face radio du grand puzzle internet
4) Actualité en France : tabac - redevance télé - prix Goncourt - Juppé - la chasse
5) Web et réseau : PARTENARIAT www.autoproduction.info - radiolibre.net, dossier du CALCRE, réactions auto-edition.com ...
6) Chanson actualité : Si t’es friqué (pour les oreilles de CARREFOUR)

Editorial :   Eloge du doute
Des circonstances.
Des causes et des conséquences.
Ainsi l’architecture de chaque numéro, à chaque fois s’impose (comme la réaction de Philippe Belgrand au précédent édito et son statut d’interviewé symbolique pour ce numéro anniversaire ; trois ans, sans bougies ni gâteaux virtuels mais une continuité)

Une logique de « mise en forme » dont pourraient témoigner nombre de créateurs.

Mais : comment peut-on savoir si nos écrits ont une valeur ?
La question me fut posée sur http://www.salondulivre.net

On ne sait jamais !... on peut espérer, supposer, pressentir...
Surtout : se méfier des enthousiasmes (des proches, quelques lecteurs... des ventes... des critiques...) comme du mépris (des confrères, des sommités... pour ceux qui les côtoient, d’éditeurs, de libraires...)

Pour un Stendhal dont on cite souvent la prémonition au sujet de la postérité qui lui rendrait justice, pour un Marcel Proust lucide sur la grandeur, l’apport de sa RECHERCHE, combien de fourvoiements ? Combien de certitudes, de nains autoproclamés au Panthéon (surtout quand le triomphe est au rendez-vous) ?...

Encore plus que le résultat (l’oeuvre), le chemin est essentiel : vouloir progresser et non se gargariser de quelques succès...

Et méditer une constante : peu importe le domaine, les dogmatismes embrigadent, stoppent l’évolution. Les « ismes » ne supportent pas le doute.

Je doute donc j’avance...

Bonnes réflexions...
Stéphane Ternoise

Post scriptum : une bannière anniversaire est disponible. Merci de l’insérer sur votre site (elle évoluera, donc vous pouvez l’insérer à vie !)

<TABLE>
<TR><TD><center><A href="http://www.lewebzinegratuit.com/" target="_top">
<IMG src="http://www.lewebzinegratuit.com/p2003.gif"><BR><FONT face=Verdana,Arial,Helvetica size=1  COLOR="#F4A460" > webzine gratuit SANS PUB </A><a href="http://www.ternoise.net/" Target="_Top"> du réseau www.ternoise.net</a></center>
</TD></TR></TABLE>


P.S 2 ) Notre rôle n'est pas d'être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie
Cette affirmation est souvent reprise ces jours-ci... pour expliquer ou revendiquer la neutralité des médias... même par Edwy Plenel au sujet de la cote d'ivoire !... (ce qui est surprenant ! La notoriété du Monde venant justement de sa capacité à prendre position...)

Mais de qui est cette affirmation ?
voir partenaires


Livres cd A GAGNER :  créateurs à découvrir
Gagnez 4 CD UN CRI D ESPOIR par ANNE MURRU sur chansons.org
Son site, c'est pour dans quelques jours...
Ses projets : Me lancer à temps complet dans ma passion, la chanson, faire connaître mes compositions, rencontrer et travailler avec des gens du métier qui sauront me conseiller et me guider. La réalisation d'un autre CD, puis un autre...

Alexandra Roch : Après « La Quarantaine » A GAGNER sur auto-edition.com :
LA PLACHE A BASCULE
Roman, dialogue de théâtre, intrigue policière, ce livre qui mélange les genres entraîne le lecteur à suivre Romaine dans les noeuds et points de croix qui tissent inexorablement la toile de sa vie...

sur auto-edition.com
le livre des anges et de l'initié de Mahité et André BESNARD
Qui sommes nous ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ? Pourquoi ? Eternelles questions de l'homme depuis la nuit des temps ! Ce livre tente de répondre à ces interrogations grâce à des messages médiumniques que l'auteur est chargé de transmettre. Saurons-nous écouter et comprendre ? Avons-nous peur de savoir ?

chansons.org : Album rock GARDE TON IMAGE de KOKIN DE NOM (extraits sur leur site)

music-sorties.com : CHRISTIAN BRAUT 24 HEURES A SES COTES
Depuis près de quinze ans, Christian Braut travaille dans son home studio, en marge d'une activité de journaliste dans la presse musicale technique et de concepteur/hébergeur de sites Internet
10 créations (voyages, amour, personnages pittoresques sur mélodies gracieuses) plus une reprise du Poinçonneur des lilas (de Gainsbourg)
auto-edition.com : Roman ou le coeur fou Robinsonne ROMAN de Dominique Gianino
Marie, jeune artiste peintre, timide et rêveuse, sensible et romanesque, étudiante à l'école du Louvre, vouant une grande admiration à Arthur Rimbaud et férue de peinture impressionniste, part pour la côte varoise découvrir les tons et les lumières d'un midi qu'elle ne connaît que par le biais des toiles de Cézanne et Van Gogh. Pierre, défiguré, cynique et désabusé, suicidaire et destructeur, croise la route de Marie...
Par l'auteur de L'ultime voyage pour Lampedusa PRIX DECOUVERTE 2003 (le Foyer de Cachan)

Sur auto-edition.com : CRESCENDO trois nouvelles érotico-fantastiques de Mauricette LECOMTE

Interview du mois :  Philippe Belgrand, La face radio du grand puzzle internet
En 2002, à deux reprises, pour auto-edition.com et www.autoproduction.info, j’avais participé à son émission de présentation des webmasters (qui à chaque fois avait dérivé !... sur ma vie d’auteur et mon approche de la chanson...)
Philippe Belgrand fut un des premiers à réagir à l’édito sur Philippe Val (le rédacteur en chef de Charlie-Hebdo n’a pas souhaité utiliser son droit de réponse) en me demandant d’approfondir le sujet dans média libre , nouvelle émission phare du vendredi soir (en direct à partir de 22h30... avec de nombreuses rediffusions) de http://www.radiolibre.net
J’ai ainsi participé à la première émission le 3 octobre, finalement sur le droit d’auteur, la deuxième sur la liberté des médias, la troisième sur les dangers du star-système et la suivante sur la culture / la littérature et les médias.
Devenant presque une forme de chroniqueur.
A noter que Pierre Galliez, invité du webzine numéro 12 (21 octobre 2001) participa aussi à l’émission du 16 octobre et Xavier Lauprêtre (le précédent webzine) à celle du 24.

Dans le même mois, la web radio libre devenait le partenaire radio du prix de l’autoproduction www.autoproduction.info

Je suis persuadé que le versant radio, comme le développe Philippe Belgrand et le versant texte du réseau www.ternoise.net sont COMPLEMENTAIRES. Et non concurrents !
Comme sont complémentaires d’autres supports...
Internet ne sera pas monolithique.
Et même : l’existence d’internet comme support médiatique majeur passe par la diversité des approches.

- As-tu des souvenirs, des signes « prémonitoires » qui expliquent ton parcours ?
Philippe Belgrand : - A 12 ans un animateur de radio France Puy de Dôme annonce que la station organise une journée portes ouvertes... je m’y rends... et là, une hôtesse d’accueil me remet une consommation avec une part de gâteau, et me fait visiter les lieux, de grandes pièces, des animateurs, techniciens, journalistes ; je sens en moi le virus de la radio me gagner... je prends alors l’habitude de m’y rendre pendant que ma mère travaille (de 13h à 21h)...

- Et tout s’enchaîne ?
- A force de poser diverses questions, un jour le directeur technique me propose de m’exercer dans le studio 2 de production... l’apprentissage du monde de la radio commence : je monte, règle des micros, passe des disques, je parle, prends des coups d’électricité statique... bref j’apprends...

- Et la professionnalisation ?
- Les années passent, la radio reste présente mais la discothèque et la discomobile aussi : je suis animateur radio dans des radios associatives et disc-jockey le soir, ma mission consiste a faire remplir le bar et amuser les gens. Ensuite je rencontre un patron de Cabaret qui va m’apprendre le métier de sonorisateur animateur.

- Pour bien situer la chronologie, il suffit de noter que tu es né en 1969. Quelles seront les étapes essentielles ?
- Une petite annonce, une radio commerciale cherche un animateur radio : le test est simple : Un livre d’horoscope, un pub, une K7 audio tourne dans une mini chaîne, je lance le disque... Le gars me dit c’est bon t’as la voix, je t’engage... j’ai 18 ans et me voilà aux commandes de la structure... je vais effectuer tous les horaires, me lever à 4 heures du matin...je suis l’animateur des ménagères de moins de 50 ans, elles aiment le son de ma voix...

En 1987 les réseaux ont absorbé ma radio commerciale (sur la bande FM règnent en maître : NRJ, FUN, SKYROCK, PACIFIC FM, CHIC FM) ... Je découvre le métier de comédien Voix Off, on me demande de faire des textes de publicités et ensuite de les dire devant un micro.

Je rencontre une autre personne qui me propose de faire de l’animation commerciale, en plus de mon travail radio. La mission consiste a mettre en valeur des marques de produits par des slogans et des jeux radiophoniques, pour augmenter les ventes en rayon.

Une autre personne me propose de faire des messages pour des services Audiotels, de la messagerie.

Une autre femme me propose de faire du phoning dans sa société... le surlendemain je suis responsable de la cellule communication... ensuite elle me présente à son mari qui dirige une entreprise de recrutement. Au bout d’un entretien de 2h00 l’homme me dit vous avez toutes les capacités pour devenir un Chasseur de Tête, un sourire et Hop me voilà dans un beau bureau avec 2 secrétaires... je manage... un mot qui devient vite tendance...

- Tu t’éloignes de la radio ! Et Internet ?
- Je suis sur Paris, je gagne bien ma vie, et je suis très heureux...
mais un soir je regarde une K7 vidéo : Tout le monde il est Beau Tout le monde il est Gentil.
Un film des années 70, avec Jean Yanne qui raconte les péripéties d’une station de radio...
C’est une révélation : je vais créer une radio sur internet ! Son Nom : Eureka63.
Après avoir parcouru des livres qui racontent le parcours du club med, de nouvelles frontières ou encore radio FG, j’opte pour une structure associative.
Je m’exécute, cherche des locaux : au bout d’un mois tout est prêt, statuts, local, la motivation... il ne me reste plus qu’à passer à la radio... je viens d’avoir mon premier ordinateur, je patauge dans l’univers de l’internet, je cherche comment émettre de Clermont Ferrand sur le Monde entier... après quelques tâtonnements je trouve le système qui me permet de diffuser de la musique et des émissions radiophoniques de mon propre crus.
Je cherche un Format, une niche : je vais faire la radio de l’internet, je cherche encore, vérifie 2 ou 3 points et m‘aperçois, à ma grande surprise, que personne n’a pensé à parler de l’internet, je cherche un slogan : la radio qui vous ouvre ses micros
J’ai tout, j’invite un et puis plein de webmasters à présenter leur site et je contacte des responsables de festivals, d’entreprises, je suis reçu comme un Dieu, on me dit bravo votre idée est géniale.
Au bout d’un mois je reçois un Email d’un journaliste du Journal LE MONDE qui souhaite faire un article...
Quelques semaines après je suis sur le site du Monde, et dans le Journal, un dessin de Pancho en prime, c’est la concrétisation pour moi.

- Eureka63.com puis radiozap.et et finalement radiolibre.net
Il faut faire vite !... Moments forts, difficultés...
- Je suis le premier a donner la parole aux internautes mécontents de la société : PERE NOEL.FR en organisant des soirées spéciales rencontres entre le cyber-marchand et ses clients

Les jalousies... les coups vils et bas ... des affaires qui se régleront devant les tribunaux... il en faut beaucoup plus pour m’arrêter... les menaces ne m’ont jamais atteint...
J’ai aussi répondu par des évolutions techniques, ainsi le standard téléphonique est sous système Audiotel

- Evolution de la structure ?
- Le passage en société. Et les services autour d’internet et de la communication :
Je suis hébergeur de sites, organisme de formation professionnelle continue aux métiers de la radio et de la communication.
J’ai aussi une plate-Forme de services audiotel et sms avec une agence de communication et agence de presse, mes activités vont de la production de produits et services radiophoniques à la conception de méthodes médiatiques
J’ai trouvé mon modéle économique sur l’internet.

- La radio, c'est aussi les droits d'auteurs...
- Radiolibre.net travaille en concertation étroite avec les organismes collecteurs de droits d’auteurs, et je souhaite arriver à un accord de tarification unique et définitif car l’avenir de la musique et des cultures en dépend.

Un peu de technique : Radiolibre.net s’écoute avec tous les players audio mondiaux comme : Real, Winamp, Windows Multi Media et Ns Player.
Et deux infos qui peuvent circuler !... : Radiolibre.net recherche des animatrices radio et des journalistes et des correspondants locaux dans l'ensemble des pays francophones...
Artistes et groupes de musiques sachez que http://www.radiolibre.net diffuse les nouveaux Talents...

Quant à Philippe Belgrand devinez qui il va rencontrer tandis que ce webzine vous sera envoyé ?
Oscar Wilde naturellement... A lire sur : www.lewebzinegratuit.com

 Actualité en France

a) Augmentation du prix du tabac, 18 à 20 %...
Les buralistes réagissent... par la grève !... et proclament que la contre-bande va s’amplifier, que les buralistes vont s’effondrer, qu’il faut sauver le commerce de proximité...

Pourtant : le gouvernement a augmenté leur marge, et sur le poste « tabac » la baisse de leurs revenus n’a rien d’évident... le vrai « problème » : moins il y aura de fumeurs, moins il y aura de visiteurs chez les buralistes, donc moins de « produits annexes » aux marges considérables...
Alors, faut-il inciter les français à fumer pour plaire aux buralistes ?
Leur dossier semble indéfendable, pourquoi ne pas plutôt aider les fleuristes ?...
Que des métiers disparaissent est dans la logique de l’évolution d’une société, et qu’aujourd’hui disparaissent ceux qui ont propagé le tabac... il serait temps...
Après, bien sûr, la contrebande de cigarettes est un autre sujet, du travail pour la police, les douaniers quoi !...
La hausse du prix du tabac a un effet sur la consommation... et le prix en Grande Bretagne, 7 euros le paquet doit être un objectif rapide (4,6 actuellement en France).
Cette augmentation par pallier est regrettable... comme la non application en certains endroits de la loi de 1992... (sur les espaces non fumeurs)

b) Les députés UMP refusent le rapprochement des fichiers des abonnés aux télés privées avec celui du paiement de la redevance...
Rien ne justifie, et surtout pas la notion de liberté, cette réticence à démasquer ces fraudeurs (qui sont prêts à payer pour des chaînes privées et non pour l’information publique !)... Alors qu’il suffit simplement de ne pas avoir de télé pour ne pas payer cette redevance !...
Comment justifier cette mansuétude ?

c) 21 octobre, 15 jours avant la date prévue, le prix Goncourt « du centenaire » (créé en 1903) est attribué à Jacques-Pierre Amette, pour son roman La maîtresse de Brecht.
Le Point (où l’auteur est critique littéraire) et Albin Michel sont donc couronnés...
On dit ce roman, « plus accessible que l’année dernière »... et aussi qu’il ne passera pas à la postérité (mais c’est une tradition chez les Goncourt... si Marcel Proust n’avait pas eu le soutien de Daudet, aurait-il obtenu le prix en 1919 ?... en 100 ans, on peut aussi retenir Maurice Genevoix, André Malraux, Simone de Beauvoir, Andreï Makine)

d) Donc Alain Juppé ignorait TOUT des emplois fictifs au RPR !... alors que selon plusieurs de ses anciens collaborateurs, « tout le monde savait »...
Alain Juppé reconnaît « avoir manqué de vigilance »... on attend le verdict du tribunal !...

e) Septembre, c’est la reprise de la chasse en France... pour les promeneurs, il faut fuit les forêts... mais ça ne suffit pas toujours : le 5 octobre la passagère d’une voiture touchée par un tir, quelques jours plus tard, une chasse aux sangliers se termine par un mort sur une route...

f) Constaté : les banques tentent de supprimer les demandes aux guichets de retraits d’argent...
Tentent de faire passer l’ensemble de la clientèle aux cartes bancaires. Et prétendent ainsi pouvoir se consacrer au conseil...
A quoi servent donc ces agences de plus en plus « sans guichets » ? Le conseil ? Tout le monde sait que les banques préfèrent conseiller le produit où leur marge est la plus élevée... Donc, que pour tout placement, la comparaison est plus importante que leur conseil...
Internet semble la réponse appropriée : pourquoi payer ces « frais d’agence » quand internet peut apporter le même service ?
La France tarde à passer aux « banques en ligne »...
Le réseau ternoise vous oriente un peu dans ce labyrinthe : comparez ! c’est gratuit !
ACCEDER à demander une DOCUMENTATION BANQUES ON LINE (en ligne)

g) Le procès des disparus de Mourmelon s’arrête le 15 octobre 2003 Pierre Chanal s'est suicidé. Qui peut croire que les familles des victimes auraient obtenu la vérité si le procès s’était déroulé ? Il est sûrement des actes qui ne peuvent être assumés par un être qui retrouve une part d’humanité. Pierre Chanal disparaît en bénéficiant ainsi officiellement de la présomption d’innocence... Mais au dessus du droit, il est des actes qui valent aveu, surtout quand les traces ADN, non utilisables au moment des faits, ont orienté notre intime conviction...

OBSERVATOIRE et réseau ternoise.net
www.autoproduction.info : le partenaire radio du prix francophone de l’autoproduction autoproduction.info est donc : radiolibre.net


Ecrire & Editer, sous titré « un auteur averti en vaut deux ! », le numéro 46 (octobre – novembre 2003) de la revue éditée par le calcre (association d’information et de défense des auteurs) : s’éditer soi-même, les nouvelles pistes de l’autoédition.
Comme j’en ai pris l’habitude, j’ai acheté... aussi pour vérifier mes informations !... et ce dossier mérite commentaires... pas seulement parce que www.auto-edition.com est répertorié dans le CAHIER PRATIQUE...
www.auto-edition.com répertorié mais non consulté...

Le dossier (enquête de Laetitia Perraut) commence mal :
Lorsque les portes des maisons d'éditions ne s'ouvrent pas et que l'auteur reste tout de même convaincu de l'intérêt de son projet...

Aussitôt me revient en mémoire la présentation par Ecrire magazine de leur livre (déplorable, insipide) sur l’auto-édition :
Vous avez écrit un livre auquel vous croyez fort, et votre entourage aussi, parce que le sujet est profond. Mais tous les éditeurs ont refusé de le publier. Ne vous découragez pas ! Vous pouvez le publier vous-même. Cet ouvrage vous y aidera pas à pas. (reproduit exactement après consultation des notes naturellement !!!)

Approches de l’auto-édition en victimes, en rejetés du circuit classique... en inconscients du rêve d’indépendance qui titille tout écrivain (comme dans de nombreux rêves d’indépendance, les chaînes sont souvent appréciées)

Mais revenons au Calcre, qui, autre mauvais signe, s’obstine à écrire tout au long du dossier autoédition (est-ce que le calcre ignore la syntaxe, écrit autoécole pour auto-école ?), la suite est moins négative, notamment par le rapprochement avec le volontarisme anglo-saxon...
Des informations générales (vous n’apprendrez rien si vous avez visité www.auto-edition.com, même au niveau fiscal et juridique, où je préfère donner la meilleure solution plutôt qu’être exhaustif... alors que le calcle semble ignorer l’inscription au registre SIRENE, profession libérale, activité artistique... d’où le numéro de SIRET qui donne droit d’éditer des factures), des auteurs... qui renvoient l’image d’auteurs sympathiques... mais sans prétention littéraire...
Un dossier qui ne changera pas grand chose à ce que Laetitia Perraut appele à juste titre « la mauvaise image en général des œuvres autoéditées ».

Sur www.auto-edition.com donc : un discours militant visiblement peu apprécié par le calcre !
Leur commentaire :
Des infos sur l’autoédition (ils s’obstinent avec leur orthographe !) noyées au milieu d’un discours militant qui n’a pas l’air d’avoir convaincu beaucoup d’auteurs vu le petit nombre de liens avec des auteurs autoédités.
Première réponse technique : pour figurer dans l’agenda du prochain numéro, le calcre demande que les informations soient signalées avant le 20 octobre... ce qui peut laisser présager un bouclage du numéro 46 vers le 20 août...

Peut-être du fait d’une consultation rapide le calcre a raté : SAMEDI 12 juillet 2003 :
LE SITE devient aussi un ANNUAIRE des auteurs auto-édités...

De plus : le peu d’auteurs ne me surprend pas !... Je ne me reconnais pas dans le discours béatifiant qui voudrait proclamer que les livres auto-édités sont forcément meilleurs que ceux des éditeurs classiques, je ne me satisfait pas d’une mauvaise image de l’auto-édition, je conseille d’ailleurs à l’auteur dont le livre a été refusé par « tous les éditeurs » d’attendre avant de se lancer dans l’auto-édition, de revoir son livre ! (sauf exception, par exemple sujet dédaigné par les éditeurs)

Tout livre auto-édité devrait se fixer des critères de qualité au moins équivalents aux éditeurs classiques (certes, le recul sur ses écrits est la grande difficulté... mais quand des livres sont auto-édités avec deux fautes par phrase... ils risquent de servir de repoussoir...) Etre indépendant c’est être exigeant... savoir que rien ne nous sera pardonné...

Deuxième observation orientée du calcre :
Sur le site, sous la rubrique « choisir un imprimeur », on trouve un lien direct avec le site d’un imprimeur, ce n’est pas ce qu’on appelle choisir...
Une nouvelle fois, je préfère mettre sur le compte d’une visite rapide !
La rubrique choisir un imprimeur est détaillée et propose le devis d’un imprimeur retenu pour son rapport qualité / prix, sa compétence... de nombreux sites se prévalant d’auto-édition (même quand ils se déclarent en même temps éditeurs) m’ont déjà demandé de figurer en lien...

Mais www.auto-edition.com ne peut pas plaire au calcre ! car www.auto-edition.com fournit gratuitement toutes les informations en ma possession !... alors que le calcre vend une revue !... et aussi des guides (qui sont auto-édités !...) comme la liste des salons du livre (information gratuite sur le réseau www.ternoise.net )... et que le calcre s’est spécialisé dans l’attribution de tomates aux éditeurs, plusieurs pour un compte d’auteur jugé indécent et aucune pour décent... enfin, suivant leur présentation, leur site, leur pub reçue plusieurs fois... j’ai toujours trouvé cette approche dangereuse : elle laisse croire qu’il y a du bon et du mauvais compte d’auteur... je me sens plus cohérent en écrivant : ne payez jamais un éditeur...
Le Calcre se devait de faire d'AUDACE le Gault-Millau de l'édition à compte d'auteur. Aussi, il conseille certains éditeurs prestataires, tomate les autres.
Attribuer des tomates, c’est en quelque sorte légitimer une pratique qu’on dit (aussi) combattre. Ainsi je n’ai jamais adhéré à cette association...

A noter : même si le fond de ce dossier semble plus que discutable, Ecrire & Editer, est rédigé correctement, quelques articles sont intéressants...
Il leur faudrait simplement une révolution culturelle de certains préjugés !... ce n’est pas parce que la majorité des livres issus de l’auto-édition sont mauvais que la méthode est mauvaise !... je persiste... l’auto-édition est l’avenir de l’édition... Le calcre se prétend pourtant militant... dans son édito... où sa notion « d’auteur » (toute création de l’esprit... le calcre et E&E se moquent royalement de savoir ce que vous valez comme auteur) frise la démagogie, et fait penser au « tout est culture » qui permet d’engloutir sous la masse toute oeuvre digne de ce nom.

Donc ne soyons pas étonnés que le calcre n’ait pas remarqué que de plus en plus de livres auto-édités n’ont plus rien, sur le fond et la forme, à envier à « l’édition classique »... le calcre a dix ans de retard ?... Pas étonnant qu’il cite en t^te de liste de son cahier pratique l’association des auteurs autoédités (l’orthographe vient sûrement de là) à laquelle j’avais adhéré en 1991 (pour obtenir deux feuilles d’infos) et rapidement quittée, jugeant leurs actions, leurs propos néfastes au développement de l’autoédition comme entreprise indépendante.
Vous l’aurez compris
www.auto-edition.com voit l'auto-édition AUTREMENT, comme un choix... une liberté, une indépendance... je ne suis pas le seul... voir le webzine précédent par exemple !...


promos-promotions.com Changement dans les OFFRES PREFEREES avec :
cartouche encre GRATUITE (juste les frais de port)
40% de réduction sur cosmétiques grandes marques
L'OFFRE TELEPHONE LA MOINS CHERE... TELEPHONER A 0.9cts la mn (contre 9,1 France Télécom)...ET 300 MINUTES OFFERTES... Déjà 400.000 clients


RENCONTRES sentimentales VRAIMENT GRATUITES

CHANGER DE BANQUE (marre de leurs frais...) POUR UNE BANQUE EN LIGNE ?
voir rubrique sites amis VOUS INSCRIRE (gratuitement) aux SITES AMIS c'est participer au financement des projets du réseau www.ternoise.net (dont envoi des livres et cd...)

Le numéro 36 du webzine gratuit, votre note : 13,4
Votre note, sur 20, pour ce numéro

 Chanson d actualité...
Si t’es friqué

Qu’un hypermarché utilise sur certains produits le système du ticket d’achat utilisable en réduction sur de prochains achats, c’est devenu classique en France, qu’en plus une carte de fidélité permette d’obtenir une majoration de ce bon d’achat, ce n’était pas surprenant... mais quand la carte de fidélité est payante, que son obtention est « délivrée sous réserve d’acceptation par S2P »... c’est que vous êtes chez CARREFOUR...
Si CARREFOUR ne revoit pas ce principe (+ 25% avec votre carte PASS) il faudra désormais dire CARREFOUR, le magasin où si t’es friqué, c’est moins cher !
Avec cette carte PASS (munissez-vous de votre dernier bulletin de salaire – ou avis d’imposition pour les non salariés – cotisation annuelle de 6,86 euros pour le carte pass en paiement immédiat...) vous obtenez ainsi 25 euros de ticket cash carrefour en plus sur un seul article « le mois carrefour »...
CARREFOUR vous fait payer votre pauvreté !
Dans PASS il y a justement A.S.S, allocation de solidarité spécifique, l’allocation au cœur de la réforme du gouvernement combattue par François Bayrou... car bien sûr, les titulaires, de l’ASS, les « en fin de droits », il serait surprenant que S2P les accepte...

D’où le texte, si t’es friqué c’est moins cher...

Si t’es friqué

Y’a des concours rien que pour toi
Des promotions rien que pour toi
Sous réserve d’acceptation par le service bancaire
Avis d’imposition ou bulletin de salaire

Si t’es friqué c’est moins cher
Si t’as le beau plumage
T’as droit aux avantages
Dans leurs supers hypers

On ouvre une caisse rien que pour toi
Des bons d’achat rien que pour toi
Pour avancer faut le pass comme ailleurs le passeport
Faut être de la bonne classe qu’la direction adore

Si t’es friqué c’est moins cher
Si t’as le beau plumage
T’as droit aux avantages
Dans leurs supers hypers

On parle encore d’égalité
Mais entre les privilégiés
La peur des centrales d’achat fait taire les producteurs
Les actionnaires sont rois les clients simples payeurs

Si t’es friqué c’est moins cher
Si t’as le beau plumage
T’as droit aux avantages
Dans leurs supers hypers

Vous avez apprécié ce numéro du WEBZINE GRATUIT ?... merci de vous inscrire GRATUITEMENT à  l un des sites amis :
amis.html
copyright : Association TERNOISE.COM - OCTOBRE 2003
accueil du WEBZINE GRATUIT

webzine pour écrivains
regard du webzine sous le versant Presse Musique

Mais aussi rencontres gratuites
Copyright : Contact Montcuq - Cahors

Gestion de votre Abonnement au webzine (désabonnement,changement adresse mail)