chômeurs - EAU et BROMATES - Ernest-Antoine Seillière - Renaud Muselier - OR



Votre abonnement gratuit au webzine

Ci dessous : la version du webzine envoyée aux abonnés (les envois aux abonnés : aucune pub)

Les livres conseillés..

www.lewebzinegratuit.com
    du réseau

23 741 abonnés

Mensuel gratuit chanson, littérature, observatoire internet, actualité / N°43 / 27 AVRIL 2004

1) Éditorial : C’était une revendication du webzine...
2) Livres et cd A GAGNER : créateurs à découvrir
3) Interview du mois : LA VIE D'ALINE sur les traces de Thomas Jefferson
4) Actualité en France :

chômeurs - EAU et BROMATES - Ernest-Antoine Seillière - Renaud Muselier - OR

...

5) Web et réseau : www.autoproduction.info LE TOP 15 - LA POESIE...
6) Chanson actualité : Les baleines bélugas

Editorial :   C’était une revendication du webzine...

Cet édito sera lu avec une grande attention par les créateurs du domaine musical et comme une fable par les autres abonnés ?...
La portée du propos dépassant naturellement la chanson. Ce qui est possible vis-à-vis de la sacem doit l’être ailleurs (même dans l’édition ? même dans la vie sociale ?)

C’était une revendication du webzine gratuit, et donc du site www.autoproduction.info : la sacem a supprimé le critère d’âge dans l’attribution des aides à l’autoproduction.
Stigmatiser les aberrations. De manière argumentée. Insister... et parfois... certes il ne faut pas surestimer la portée de cette décision...
Il est à redouter que cette mesure ne change pas grand chose dans la répartition de la politique culturelle sacem. Tant que des inféodés aux grands groupes agiront comme simples relais de ces grands groupes, la sacem ne sera pas du côté de la création (mais du côté des marchands)
Certes le webzine s’en prend depuis longtemps aussi à la gestion oligarchique de la sacem... et les critères pour devenir membre professionnel ont aussi évolué... Le conseil d’administration de la sacem a baissé de 50% le minimum de droits nécessaires durant trois années consécutives pour accéder au statut de sociétaire professionnel...
Exceptionnel ? Laurent PETITGIRARD, nouveau président de ce conseil, reconnaît que le montant « avait depuis 1980 augmenté deux fois plus vite que les indices servant de référence à la revalorisation des salaires » .
Une manière de reconnaître que depuis des années des membres ont tenté de verrouiller au maximum. Tout en prétendant agir pour le bien commun...
Face à un contexte mouvementé, la sacem se sent menacée, vient de prendre conscience de l’aberration d’ainsi se priver du potentiel de 100 000 membres ?
Et oui ! on ne peut escompter un soutien, une action, tout en même temps méprisant ! La sacem a encore du chemin a parcourir...

Pour en revenir à l’autoproduction, et cette subvention sacem : « la présentation d'une programmation scénique (plan de tournées, dates de production de spectacles...) liée à la production de l'enregistrement, ainsi que la fourniture d'une attestation de distribution sont des éléments importants dans l'appréciation de la demande. »
Quand on sait que la distribution et la scène passent le plus souvent d’abord... par la production d’un CD !

« Le soutien de la Sacem est plafonné à 3.000 euros et consiste en la prise en charge des frais : des frais de fabrication, de mastering et de la redevance des droits de reproduction perçus par la SDRM sur les 1.000 premiers exemplaires pressés »
Quand on sait que le coût le plus important est... l’enregistrement en studio... pour 1.000 exemplaires fort heureusement
les frais de fabrication, de mastering et de la redevance des droits de reproduction perçus par la SDRM n’atteignent pas 3.000 euros
www.autoproduction.info a d’ailleurs sélectionné le pressage professionnel au meilleur rapport qualité / prix...

Les dossiers examinés en 2004 sont recevables au plus tard :
le 15 mai, pour le troisième trimestre, le 15 septembre, pour le quatrième trimestre.

Il serait logique que des critères évoluent ?

La logique ne s’impose pas toujours.
Les chiffres de la téléphonie en France en témoignent !
France Télécom détient encore 60 à 80 % du marché de la téléphonie fixe !
Malgré les tarifs des opérateurs concurrents !
Un peu partout prévaut une prime à l’habitude !

Bonnes réflexions (pour utiliser un autre opérateur, donc réduire votre facture téléphonique :
Stéphane Ternoise,
www.ternoise.net
Livres cd A GAGNER :  créateurs à découvrir
Gagnez 4 Ange Heureux d'Eric Maïolino sur chansons.org
Eric Maïolino est un auteur compositeur interprète de 30 ans. Il sort son nouvel album autoproduit de chanson française : Ange Heureux. Mettant en valeur des textes recherchés, ce disque propose des ballades aux arrangements pop ou très acoustiques ainsi que des titres beaucoup plus rythmés aux accents rock.
Ange Heureux est placé sous le signe des quatre éléments : tout au long de l’album, Eric Maïolino nous entraîne sous des cieux cléments ou menaçants, nous fait plonger au fond des mers ou traverser les déserts pour affronter le feu des passions. Des séparations aux retrouvailles, pour un homme ou pour une femme, Eric Maïolino joue avec finesse toute la gamme des relations amoureuses.
Son site : www.ericmaiolino.com

music-sorties.com : Gagnez 4 ALBUMS : Latex minibus
Deux ans après En marchandises, Durand d'Avril revient avec Latex minibus, onze chansons composées avec l'aide de Manu Codjia (guitariste des jazzmen Éric Truffaz et Daniel Humair).
L'univers de Durand d'Avril est à part. Avec une voix et une inspiration qui évoquent par moment celles d'Yves Simon, il se livre à des explorations urbaines, en limousines, en avion ou en RER. Du blues bitume et du rock transporteur. (Stéphanie Thonnet - Chorus)
Il y a dans ce deuxième disque, Latex Minibus, assez de poésie et d' humour pour que l'on tende attentivement l'oreille. (Sophie Delassein-Le Nouvel Observateur) www.duranddavril.com

www.autoproduction.info : Gagnez l'album éponyme de La vie d'Aline (4 exemplaires)
Duo féminin, auteurs, compositeurs, interprètes. Chanson Française / Nouvelle scène. Des mélodies tendres, pétillantes, enivrantes se font complices de textes chargés de justesse, d'humour, d'authenticité.
Ce 1er album réalisé avec Claude Salmiéri permet de découvrir une harmonisation douce, sensuelle et subtile de deux voix. Nul n'est besoin de parcourir la terre entière, les 46 minutes de cet album nous entraînent dans l'univers de ces jardins secrets que nous cultivons tous au fond de nous...

Sur http://www.salondulivre.net 20 livres (romans et nouvelles) de l'édition 2004 du prix www.salondulivre.net

Interview du mois :  LA VIE D'ALINE sur les traces de Thomas Jefferson

Parfois l’envie de partager... Naturellement, c’est subjectif !... mais en toute indépendance !
Certains ne donneront plus de nouvelle... un grain de sable suffit parfois a enrayer un parcours... d’autres... on grandit un peu ensemble !... Durand d’Avril en est un exemple... en février 2003 il était l’interviewé du mois... et le réseau vous présente son deuxième album...
Avril 2004 : La vie d'Aline : chanson festive pop folk... si vous êtes passé immédiatement à l’interview... vous avez raté leur présentation dans CD A GAGNER...leur premier album (mars 2004), vous pouvez l’écouter sur leur site, et le gagner sur le réseau...
Présentation de Brigitte et Sophie... et pour vraiment les discerner... leur rencontre avec Oscar Wilde

- Pourquoi la vie d'Aline (ainsi les prochaines web-interviews ne vous poseront plus cette question !)?
La vie d'Aline : - Nous voulions justement un nom qui ne laisse pas indifférent, qui intrigue et qui par sa simple énonciation raconte une histoire...
La réalité est tout autre, nous avons en commun notre deuxième prénom : Aline ;
et le plus beau thème, qui plus est, intarissable à nos yeux, étant la Vie... il nous a paru évident de nommer notre duo La vie d'Aline...
- Une grande complicité est palpable entre Brigitte et Sophie... votre rencontre ?
- Première rencontre en 1997, avant d'être musicale, elle a été professionnelle mais dans un tout autre domaine, l'horticulture nous écoutions pousser les fleurs!.
Au fil du temps, nous nous sommes découvert une passion commune à travers la musique, l'écriture, la chanson...
En juillet de cette même année naissait notre première composition. Très vite, nous nous sommes rendues compte que l'une et l'autre avions notre domaine de prédilection, Sophie pour la musique et Brigitte pour l'écriture...
De plus, nos idées, nos approches de la vie, des gens, n'étaient certes pas identiques mais très proches, ce qui nous a, et nous permet encore, d'être en adéquation quant aux thèmes de nos chansons.

- Formation musicale ou autodidacte ?
- Pour Brigitte, pas de formation musicale particulière.
Quant à Sophie, 2 années de cours de guitare.
Beaucoup de travail personnel pour toutes les 2 et depuis 2 ans cours de chant pour perfectionner le décalage vocal.
- L'aventure chant d'Elles ?
- Durant deux années et demie nous continuons de composer sans réellement avoir en tête l'idée d'offrir nos chansons.
Comme beaucoup d'artistes, le premier public fut familial, amical, nous l'avons pris comme cobaye...
En 2000, nous créons Chant d'Elles : la guitare de Sophie et nos voix, une électoniste (l'électone est un orgue avec double claviers + pédalier pour les basses, offrant plusieurs sons comme la flûte, le violon, l'accordéon, le banjo...).
Notre première scène sera une soirée découverte auteurs, compositeurs, interprètes en mars 2000, puis un concours de la chanson française où nous irons en finale. Ce résultat nous a donné un peu plus de confiance, d'assurance, dans le choix et la direction qui s'ouvraient à nous.
Quelques mois plus tard, Chant d'Elles s'étoffera d'un batteur et deux choristes. Avec cette formation, nous effectuons plusieurs scènes en Rhône-Alpes. Notre style n'étant pas tout à fait défini, nous sommes influencées par un musicien qui nous propose, outre une nouvelle orchestration plutôt Pop rock de nos compositions, d'entreprendre avec l'un de ses associés de nous produire sur différentes scènes. Nous décidons de tenter l'expérience. Cette évolution implique de la part des musiciens de Chant d'Elles un investissement plus approfondi... ce projet ne les séduit pas, et nous arrêtons notre collaboration en juin 2001.
Nous faisons dans la rencontre d'autres musiciens par le biais des 2 personnes décidées de nous prendre en main. Chant d'Elles autoproduit un CD 4 titres en septembre 2001 et par la même décide de changer de nom...La vie d'Aline lui succède...
- Brigitte et Sophie c’est combien de chansons, de scènes?
- une cinquantaine de chansons (certaines restées au fond d'un tiroir...pour l'instant!) et une vingtaine de scènes depuis mars 2000.
Cela peut paraître minime, en effet, un an et demi s'est écoulé sans que rien ne se concrétise. Notre manque d'expérience et notre crédulité nous ont desservies face à des personnes s'improvisant Manager et entrepreneur de spectacle.
Depuis, nous avons rencontré d'autres artistes, et nous nous sommes rendues compte que nous n'étions pas les seules dans ce cas...
Pour ne pas paraître plus bêtes que nous sommes!...


- Claude Salmiéri vous a apporté quoi?
- Fin 2002, nous avons rencontré Claude Salmiéri, musicien connu et reconnu pour ses talents de batteur notamment. Claude a enfin su nous proposer une couleur musicale qui nous a tout de suite collé à la peau, avec de véritables arrangements acoustiques et une direction vocale très poussée.
Claude Salmiéri a donné à La vie d'Aline sa vraie naissance. Par son professionnalisme, il a su nous mettre en confiance, nous donner l'assurance nécessaire pour conduire à bien un projet, nous conforter résolument dans le choix et le bien fondé de nos ambitions tout en gardant toujours en point de mire la réalité de ce métier.
Il a réalisé notre premier album, 1ère étape et 1er pas à l'étrier pour aller encore plus loin...

- Les aides a la production ? Vous y avez eu droit ? pourquoi ?
- Nous n'en avons eu aucune. Pour obtenir des aides, il faut savoir que certains organismes demandent soit : un contrat avec un label de distribution (à établir avant la demande d'aide), une structure juridique de type société ou association, une tournée mise en place....Bref, il était beaucoup plus simple et rapide pour nous, de co-produire cet album avec Claude Salmiéri. Aujourd'hui, les choses se mettant en place, nous sommes plus armées! Pour faire appel à certains organismes afin de nous aider à développer nos projets.
- L’album est en vente où ?
- Pour l'instant uniquement sur notre site. Dès que les dates de concert seront définitivement arrêtées, un label de distribution avec qui nous sommes en contact prendra le relais pour la vente de l'album en bac et sur le net.
Le principe est souvent le même pour les différents distributeurs, il faut que l'artiste dispose de plusieurs dates de concert pour mettre en place une promotion concrète.
- Les premières retombées de l'album ?
- Depuis début avril passages réguliers d'un titre sur Radio Villages FM 99.7 (émettant des vallées Francs-comtoises jusqu'à la frontière Suisse - avec interview prévue).
Interview dans l'émission d'Evelyne Adam (La compil' des auditeurs) sur Radio France Bleu Nationale, le 8 avril.
Le 10 avril, Poitiers, invitées avec Tonton David, Eva Marchal à la soirée privée de Lionel Charbonnier.
L'intérêt porté à ce nouvel album et à notre travail semble prometteur (toute proportion gardée !).
Le 2ème semestre de cette année verra le début de la tournée promotionnelle.
Nous travaillons actuellement à la mise en place de notre nouveau spectacle, nous serons accompagnées de Nicolas Bianco (contrebasse), Carine Castrichini (accordéon), et Stéphane Déléï (percussions), car c'est avant tout sur scène qu'un artiste offre et prend sa vraie dimension, rien n'est jamais acquis.

- On fait comment, en France, en 2004, quand on veut percer dans la chanson ?
- Au début, on fait de son mieux, on revêt toutes les casquettes, on est à la fois, son manager, son attachée de presse, son producteur... On frappe et on re..frappe aux portes, on appelle et on rap..pelle les responsables de programmation de salles, de radios. On fait des concours, des festivals, des tremplins, on fait tout, mais pas n'importe quoi.
Bien sûr, on envoie aussi à des labels et des maisons de disque pour espérer aller un peu plus vite dans notre évolution, mais pour l'instant ce secteur est très frileux, les budgets se réduisent, la prise de risque n'est pas leur maître mot, il faut que l'artiste fasse ses preuves avant, et après, il y aura peut-être un après...
C'est un peu comme lorsque l'on est à la recherche d'un 1er emploi, tout le monde voudrait vous prendre... à vos débuts... mais il faut que vous ayez de l'expérience!!Paradoxal, non!!? Mais tellement réel.
Heureusement, il y a des personnes qui croient en vous, qui vous ouvrent leurs salles et vous donnent la chance de vous produire sur scène.. Contrairement aux idées reçues, le métier d'artiste est loin d'être aussi futile, simple, facile, à la portée de tous.
- Vivre vraiment de la chanson, vous semble possible ?
- Il faut bien discerner :
. les artistes pré-fabriqués qui ont autour d'eux une machinerie mercantile à outrance et qui sont avant tout des vecteurs d'audimat...
. et les artistes qui se pro-créent.
Il est clair que pour cette catégorie, la route est bien plus longue, chaotique, faite d'espoir, de doute, de crainte, mais surtout de patience, de persévérance, d'humilité, car ils sont nombreux les revers que l'on essuie.. ; en même temps, l'expérience acquise vaut son pesant d'or
OUI nous sommes convaincues (du moins pour l'instant!?) que vivre de son art est possible en 2004, et en France.. Tout dépend de ses objectifs et de ses ambitions.
Certains rêvent de télévision, de médiatisation en tout genre, d'international.
Pour ce qui nous concerne, nous développons une carrière beaucoup plus modeste, passant avant tout par la scène, privilégiant l'échange avec le public dans des salles intimistes, comme le fait si bien Juliette (et tant d'autres...) Le bouche à oreille étant le média le plus fabuleux qui soit, le plus vrai, le plus sincère.

- Votre activité annexe actuelle ?
- Aujourd'hui, nous croyons en nos possibilités, en notre travail, en nos chances, c'est pourquoi, depuis quelques mois, nous avons arrêté notre activité annexe pour nous consacrer exclusivement à la chanson.
Thomas Jefferson a dit :Je crois beaucoup à la chance, et je constate que plus je travaille, plus la chance me sourit... Dans ce métier, quoiqu'on en dise, rien n'est laissé au hasard. La création est un secteur d'activité tellement subjectif, que tout le monde pense qu'il n'y a rien de plus facile, que ce ne peut être un métier en tant que tel, mais la réalité en est tout autre. Pour ce qui nous concerne, nous ne pouvons pas structurer notre période de travail dans des créneaux horaires standards, nous créons très souvent la nuit. En journée, nous gérons les contacts, les rendez-vous, l'administratif, les répétitions...

- Internet, Vos attentes ? Internet a changé quoi dans votre vie ?
- Grâce aux différents sites, liens et annuaires musicaux mis à disposition des artistes, aujourd'hui, Internet est un moyen pratiquement incontournable pour voir et être vu, pour entendre et être entendu, pour partager, échanger, communiquer, etc.. et ce dans la France entière.
- Internet dans 5 ans ? (prédictions !)
- Comme toutes bonnes choses et surtout le bon vin (sauf que pour Internet c'est à consommer sans modération!) c'est avec l'âge que l'on se bonifie. C'est à n'en pas douter le courant que va suivre Internet...
Les tarots confirment!!! [Internet vous permet de tester gratuitement le web tirage des tarots ]
Les techniciens et ingénieurs nous réservent sûrement des surprises insoupçonnables. Le tout étant de limiter les dérives négatives car le meilleur moyen de communication peut devenir une arme redoutable aux vues de gens peu scrupuleux...

- Au-delà des tarots... chanteuses à messages ?
- Ce n'est pas vraiment un message, mais plus un constat, des flashs de notre société, beaucoup de nos chansons se réfèrent à l'actualité. Parler simplement, comme on le fait souvent avec soi-même... mais porter les mots vers l'Autre, ne pas forcément dire... mais être... là...
- vous voulez changer quelque chose au monde par la musique ?
- Ce n'est pas vraiment dans nos cordes!!! Nous n'avons pas la prétention de le pouvoir, mais la farouche envie de le croire, il est très probable que la musique apporte et apportera plus..qu'elle ne changera quelque chose au monde. La musique est une force..maintenant, si l'on parle de ce monde que l'on a là..tout au fond de nous, alors, nous disons oui, sans retenue la musique ne peut le faire que plus grand.

- Des certitudes ?
- Nous n'avons pas de réelles certitudes, mais plutôt des ressentis, des aspirations et le désir, l'ambition d'avancer encore et encore...

la vie d'Aline chanson festive pop folk... leur rencontre avec Oscar Wilde



Leur site : http://laviedaline.free.fr

4 exemplaires de leur album A GAGNER SUR www.autoproduction.info

 Actualité en France
a) Le tribunal de grande instance de Marseille condamne les Assedic à verser à 35 chômeurs recalculés (nouveau mode de calcul au 1er janvier 2004) les allocations qui leur avaient été garanties dans le cadre du Pare (Plan de retour à l'emploi).
L’accord modifiant l’assurance chômage était donc ILLEGAL !
Ernest-Antoine Seillière et François Chérèque ont démissionné ou au moins fait profil bas après la mise en évidence d’une pareille incompétence ?

Le président du Mouvement des entreprises de France (Medef), Ernest- Antoine Seillière, déplore que les accords sociaux soient systématiquement remis en cause soit par la loi, soit par la rue, soit par les juges. Il faut choisir entre une société qui promeut le dialogue et une société incapable d'en accepter les résultats

François Chérèque (le secrétaire général de la CFDT), déplore aussi : ce refus de dire OUI MESSIEURS pourrait creuser le déficit de l'assurance-chômage de plus de 2 milliards d'euros.
(si ce jugement s'appliquait à l'ensemble des chômeurs privés prématurément de leurs allocations - 265 000 en janvier, 613 000 à 856 000 au total)

L’UNEDIC dont le déficit cumulé fin 2004 est estimé à plus de 7 milliards d'euros.
S'il manquait 2 milliards d'euros, nous serions devant un drame. Et l'assurance-chômage serait, comme l'assurance-maladie, menacée dans son existence même par les déficits. Nous ne saurions pas comment verser les allocations aux chômeurs ajoute le non démissionnaire Seillière.

Les médias n’ont pas vraiment insisté sur l’incompétence de ces négociateurs ayant négocié au mépris des accords précédents.

b) Une étude publiée par l'Insee révèle qu’en France 12% des adultes sont en difficulté à l'écrit.

c) Dominique Ambiel était conseiller en communication à Matignon. Il prétend avoir démission pour se défendre...
Aussi présenté comme le seul ami personnel de Jean-Pierre Raffarin, un ami de trente ans (précision pour les plus jeunes : user de cette expression c’est naturellement s’appuyer sur l’histoire Chirac-Balladur telle qu’elle alimenta les chroniques de 1993 à 1995, avec la trahison d’un ami de trente ans ...)
Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris après son interpellation dans la nuit du 19 au 20 avril (vers 4 heures) en compagnie d'une prostituée roumaine de 17 ans. Il est soupçonné d'avoir sollicité, accepté ou obtenu en échange d'une rémunération ou d'une promesse de rémunération des relations de nature sexuelle de la part d'un mineur qui se livre à la prostitution.
Ce délit est passible de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende (les lois dites sarkozy )
Il sera aussi jugé le 7 juin pour outrage à dépositaire de l'autorité publique, ayant tenté d’user de sa position pour intimider les policiers.
Ce dernier point, il ne le conteste pas, il a d’ailleurs adressé une lettre d’excuse au Procureur de Paris.

Mais se défend :
je n’ai jamais fréquenté de prostituées de ma vie
Sa version : il s’est arrêté à un feu tricolore, où se déroulait une dispute entre deux prostituées... l’une s’est introduit... dans son véhicule. Il lui a demandé de descendre, et l’a emmenée 300 mètres plus loin pour la mettre hors de danger.
Quant à la jeune roumaine elle reconnaîtrait avoir déjà eu Dominique Ambiel comme client la semaine précédente...

La société Française va mieux ! Aurait-on eu connaissance de tels faits voici trente ans ?

d) Le ministre de l'Economie (Nicolas Sarkozy) a défendu devant l'Assemblée nationale le placement d'une partie de l'or de la Banque de France Les réserves d'or de la Banque de France, y a-t-il un parlementaire ici qui peut considérer comme naturel, normal, que ces réserves ne produisent aucun revenu ? (...)
Au nom de quoi l'or de la Banque de France serait-il le seul capital dont les propriétaires, c'est-à-dire la Nation tout entière, n'auraient pas à s'interroger sur la production d'un revenu de ce capital?


La Banque de France n'a pas vendu d'or depuis 1969 alors que d'autres banques l’ont fait.
La Banque centrale européenne (BCE) autorise à vendre 500 tonnes d'or en cinq ans
La Banque de France détient près de 3.025 tonnes d'or.

Il faudrait savoir tirer les conséquences de l’évolution du statut de l’or, passé de sécurité à simple une matière première.

e) La vénérable société Coca-Cola France annonce qu'elle maintient la décision de lancer son eau Dasani en France.

On croyait en être épargné, après le retrait de l'ensemble des produits Dasani au Royaume-Uni. Où un porte-parole Coca-Cola avait expliqué ce qu’était cette eau : de l’eau du robinet purifiée... Purifiée ? Les analyses ont démontré un taux de bromates supérieur aux normes britanniques autorisées...
Bromates ? substances cancérigènes provenant... du traitement de l’eau à l’ozone (la purification selon Coca-Cola)
En France Coca-Cola prétend que son eau Dasani sera une boisson à l'eau minérale naturelle (99,8%) non gazeuse, en provenance de la source Astrid à Chaudfontaine (Est de la Belgique), rééquilibrée en calcium et magnésium (0,2%)
En France la consommation d'eau en bouteilles est de 145 litres par habitant, (juste derrière le record mondial détenu par l'Italie avec 169 litres).
Soit 8,4 milliards de litres par an.
Cette consommation augmente de 480 millions de litres par an... et oui, l’eau du robinet est si souvent dans un tel état... enfin, par rapport à l’eau du Gange, il reste une marge...

f) Le secrétaire d'État aux Affaires étrangères (Renaud Muselier), représentait la France aux cérémonies de commémoration du 10e anniversaire du génocide rwandais. Il a quitté précipitamment le Rwanda.
Après les accusations de Paul Kagame, président rwandais :
Ils ont l'audace de rester là sans s'excuser. Les Français ont sciemment entraîné et armé les troupes gouvernementales et les milices qui allaient commettre des génocides .

Pour expliquer cette saillie, au delà de l’Histoire française... il faut avoir lu Le Monde du 10 mars, où le juge antiterroriste français Jean-Louis Bruguière déclare : C'est le Front patriotique rwandais de Paul Kagame qui est l'auteur de l'attentat qui a coûté la vie au président d'alors, Habyarimana, et déclenché le génocide.

Aux cérémonies de commémoration, si la France était discrète (et silencieuse), la Belgique était représentée par son Premier ministre (Guy Verhofstadt) et quatre ministres.
Guy Verhofstadt, devant 25 000 Rwandais :
J'ai le devoir de vous demander pardon au nom de mon pays. Nous pensons avec tendresse à vous tous. Nous avons échoué car plutôt que de rester pour assumer nos responsabilités, nous avons préféré l'absence. Et il promettrait un plan décennal pour les Grands Lacs en réparation pour les dérives les moins glorieuses de l'histoire occidentale .

Dominique de Villepin continue à parler des génocides au Rwanda ...

g) Des milieux financiers sont émus : la France ne s’est pas cachée pour effectuer des pressions...
Un scandale ? Non : au dessus d’une politique à dominante libérale, il est nécessaire de placer des domaines essentiels, dont la santé.

L’OPA du groupe pharmaceutique français Sanofi-Synthélabo sur son homologue franco-allemand Aventis est quasie réussie.
Elle donnera naissance (ventes 2003 : 21,6 milliards d'euros)
au numéro trois mondial du secteur en terme de chiffre d'affaires, derrière Pfizer (Etats-Unis) et GlaxoSmithKline (Grande-Bretagne), mais devant l'américain Merck.

Surtout Sanofi/Aventis (nom pressenti) deviendrait leader en Europe de l'Ouest

Sanofi-Synthélabo a quatre spécialités: cardiovasculaire/thrombose, système nerveux central, médecine interne et oncologie (cancérologie).

Aventis, trône sur les médicaments de prescription, les vaccins humains et la santé animale.

Naturellement, les syndicats s’inquiètent, redoutent la suppression de milliers d’emplois. Mais la santé se doit de passer aussi avant les emplois.

h) Dix-huit ans après Tchernobyl, une pétition est lancée au niveau mondial : contre le nucléaire.
Et les médias évoquent, parfois, l’état désastreux des centrales nucléaires des nouveaux membres de l’Union Européenne au 1er mai.
La santé c’est aussi une vision préventive (normalement !).
En 18 ans, quel est le bilan HUMAIN de l’accident de Tchernobyl ? Personne ne sait...
Qu’a-t-on fait contre nucléaire épée de Damoclès ?


OBSERVATOIRE INTERNET et réseau ternoise.net
- www.autoproduction.info a donc évolué...

UNE PRESENTATION PAR GENRE MUSICAL et le TOP 15

EN TETE DU TOP 15 :
1) MIST : groupe de rock indépendant Champenois
http://www.mist-world.com

2) NR2003 : Sur une base piano, inspiration Miossec, Mickey 3D, Yann Tiersen...
http://nr2003.free.fr

3) PPM incorporated : métal le site de PAMPLE et du projet PPM incorporated
http://www.ppmincorporated.fr.st

- LA POESIE le retour !... dans quelques jours sera réactivé le site POESIE du réseau... (voir prochain numéro ou sur le portail début mai)

www.promos-promotions.com MIEUX QUE LES SOLDES...
OFFRES PHARES : TV, hifi/vidéo, électroménager, appareils photo numériques et camescopes ... à prix discount - VACANCES



Les CARTOUCHE encre IMPRIMANTES moins chères
COMMENT PAYER MOINS CHER VOTRE ASSURANCE ?

RENCONTRES sentimentales VRAIMENT GRATUITES

voir rubrique sites amis VOUS INSCRIRE (gratuitement) aux SITES AMIS c'est participer au financement des projets du réseau www.ternoise.net (dont envoi des livres et cd...)

Le numéro 42 du webzine gratuit, votre note : 16,1
Votre note, sur 20, pour ce numéro

 Chanson d actualité...
18 ans après Tchernobyl... comment va le monde ?

Les baleines bélugas

Les baleines bélugas
Sont hors-la-loi
Mais personne là-bas
Là-bas au Canada
Ne les accusera
Ils n'ont même pas droit
A un avocat
Vu que ces gens-là
Faut les payer
Et qu'les baleines bélugas
Même leur peau personne n'en voudra
Vu qu'les baleines bélugas
C'est dramatique
Les baleines bélugas
Au regard de la loi
Sont des déchets toxiques

Les baleines bélugas du Saint Laurent
Ont ingurgité tant de PCB
Aussi appelés Polluants Organiques Persistants
Parfois on boit et on sait pas c'qu'on boit
C'est pas marrant
baleine béluga du Saint Laurent...



Vous avez apprécié ce numéro du WEBZINE GRATUIT ?... merci de vous inscrire GRATUITEMENT à  l un des sites amis :
amis.html
copyright : Association TERNOISE.COM - AVRIL 2004 - NE PAS REPONDRE A CET ENVOI (adresse non utilisée en lecture)
accueil du WEBZINE GRATUIT

webzine pour écrivains
regard du webzine sous le versant Presse Musique

Mais aussi rencontres gratuites
Copyright : Contact Montcuq - Cahors

Gestion de votre Abonnement au webzine (désabonnement,changement adresse mail)