avant le salon du livre de Paris 2009 interview de Roger Béteille

lauréat du prix littéraire du net en 2009

abonnement au webzine

Les livres conseillés..

Mars... Son printemps... et le mois du SALON DU LIVRE... pas celui du net (lui c'est toute l'année son jour !) LE SALON DU LIVRE de PARIS...

Et comme le premier lauréat d'un prix littéraire en 2009 sera au SALON DU LIVRE de PARIS et qu'en plus Roger Béteille est, avec La rivière en colère, publié en 2008 par les Editions du Rouergue, le lauréat du prix littéraire salon du livre du net ...

SON INTERVIEW... en intégralité Sur http://www.salondulivre.pro... (où vous trouverez aussi son actualité, les heures de sa présence sur le stand Editions du Rouergue à Paris...)

SON INTERVIEW... quelques extraits seulement dans ce webzine : pour des raisons techniques (le temps d'envoi)

ATTENTION : RAISONS TECHNIQUES AUSSI ! Si votre messagerie a un ANTI SPAM bête et méchant (comme yahoo !) ce WEBZINE se trouve dans votre boîte SPAM... simplement car il est envoyé via un serveur mutualiste !

Bonnes réflexions,

Stéphane Ternoise
http://www.ecrivain.pro


Ternoise a aussi un Versant engagé contre les abus des prix !
LES ASSURANCES PEUVENT ETRE AU MOINS UN PEU MOINS CHERES... avec le comparatif des compagnies (rappel : de 20 à 25 ans j'ai erré dans une société d'assurances... cadre très peu dynamique ! Voir les livres !...)

Le crédit en ligne PLUS BAS http://www.creditsauchoix.info

http://www.discountvoituresneuves.com - discount voitures neuves Car les voitures neuves étaient trop chères



salon du livre : - Quand et pourquoi avoir un jour commencé un premier roman ?

Roger Béteille : - Onze ans, ma première velléité de romancier ! Une centaine de pages, jamais achevées bien sûr, avec pour sujet le Canada d'un enfant dont les rêves étaient nourris de Conrad et autres.
Vers 1990, récidive du virus, plus sérieux cette fois. Pourquoi ? D'abord par excitation de l'esprit car un roman est une aventure très risquée pour un universitaire, dont l'écriture est formatée par des règles et des habitudes forgées au sceau de la logique absolue.
Ensuite par envie d'écrire sur les sentiments et la vie telle qu'elle est. J'ai très vite compris que toute écriture est dialogue avec soi-même et avec le lecteur futur. En posant chaque mot, chaque phrase, il faut penser à cet inconnu qui voudra trouver du plaisir dans chaque page, se demander s'il aimera telle expression, s'il rêvera en découvrant les personnages. Et quand on met le point final, il y a la peur de tout créateur ! A-t-on réussi ou s'est-on fourvoyé sur toute la ligne? Pour moi qui délaisse un roman si je m'ennuie à la dixième page, l'envie de nouer une intrigue et de forger des personnages attachants fait aussi partie de l'envie d'écrire et de renouveler le risque à chaque roman.


- En quelques années, de nombreuses récompenses, est-ce le sentiment d'avoir atteint un objectif ?

Les prix et les récompenses sont agréables. On rencontre à cette occasion des gens, des associations qu'on n'aurait pas rencontrés. Mais pour moi il n'y a jamais eu d'objectif. La première phrase d'un roman ouvre chaque fois une nouvelle inquiétude: celle de tomber en panne. Quand on arrive à la dernière page, on prend son pied. Si dans les mois qui suivent les lecteurs sont là, on se dit que c'est pas trop mal. Si un prix <<couronne>> le livre, c'est la cerise sur le gâteau. Mais on ne fait pas le gâteau pour la cerise !
D'ailleurs le philosophe Hegel n'a-t-il pas dit : <<La chouette ne se lève qu'à minuit>> ? Pour dire qu'il faut d'abord arriver à minuit pour savoir si ce que l'on a fait était bien.


- La rivière en colère... Hilarian, c'est un peu vous ? Ou un peu les derniers paysans qui devront s'effacer devant la logique économique ?

Je ne suis pas Hilarian, sinon par le fait que j'ai grandi dans une vallée du bout du monde comme lui.
Par contre, les vieux paysans sont bien engloutis sous la marée du progrès. Mais, je crois qu'il reste encore de la place pour des agriculteurs individuels amoureux de leur terre pour des produits de qualité.


- Vous recevez une récompense pour "le roman 2008", vous présentez "le roman 2009" et je vous suppose dans l'écriture du "roman 2010"... ce décalage entre votre temps d'écriture (donc vivre avec de nouveaux personnages) et la présence des livres pour vous fermés, est-ce un plaisir ?

... Sur http://www.salondulivre.pro...

lewebzinegratuit.com
    du réseau Ternoise
77 581 abonnés

Si ce webzine ne s'affiche pas correctement : CLIQUEZ ICI
Mensuel gratuit chanson, littérature, observatoire internet / N°79 - 6 mars 2009






copyright : Stéphane TERNOISE -  6 mars 2009



Contact / Gestion Abonnement (désabonnement,changement adresse mail) : www.ternoise.net/contact/
Contact Postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq

Sur le nouveau forum du webzine le 29 février 2020 : Prayssac 2 397 habitants 2 listes municipales 2020 Présentation.

Avant : réflexions (note : cohérence et vigilance ). Et Numéro spécial (note : Robert Philippe HERSANT marque PARUVENDU ) .